Voici en 3 posts différents le récit d'une maison sur laquelle j'ai travaillé en Grèce :

Habiter sans polluer, c’est possible ?

 
Enracinée sur le haut d’une colline, face aux îles du Sud-Ouest du Péloponnèse, cette maison remplit dûment son contrat : parfaitement intégré au paysage local, elle utilise uniquement les ressources naturelles.
 
« Quand une voisine nous a dit que cette maison lui rappelait celles des anciens Grecs, cela nous a ravi ! ».

Les deux propriétaires ont construit cette maison eux-mêmes, avec l’aide d’artisans locaux, utilisant essentiellement les matériaux de la région. Les contraintes liées au site et au climat les ont guidés dans l’implantation de la maison autant que dans l’aménagement intérieur : l’orientation Sud-Ouest face à la vue, les ouvertures au sud, les différences de niveaux pour la cuisine, la terrasse, la pièce à vivre, les chambres, le gabarit global de la maison…

Mis à part les énergies grises (énergie pour la production et les transports des matériaux et les trajets de voiture des occupants), cette maison fonctionne de manière 100% autonome et ne rejette aucun gaz à effet de serre.

4 panneaux photovoltaïques fournissent assez d’énergie pour l’éclairage et un petit frigo. « Nous venons d’installer les panneaux solaires mais avant, nous nous éclairions à la bougie et avons utilisé notre frigo naturel ». Ce frigo naturel est une bien ingénieuse idée : un petit espace semi-clos est prévu contre le mur Nord. La façade étant percée de trous (briques non cimentées), le passage de l’air frais refroidit les denrées alimentaires stockées dans le compartiment.

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte