Au niveau de la construction, la structure est en béton selon les normes antisismiques du pays. Le remplissage est en brique recouvert d’un enduit en ciment et d’un badigeon de sable et chaux pour l’intérieur et de poudre de marbre et chaux pour l’extérieur, ce qui lui donne cet aspect blanc pur des maisons des îles.
 
« Les escaliers menant aux terrasses sont peints à la chaux simple, ils s’effritent donc rapidement, mais nous les repeignons régulièrement comme le faisait les femmes autrefois après chaque pluie ou incident ménager. Nous avons utilisé le système du frigo naturel (photo ci-dessus, sur le mur à gauche de la porte) comme ventilation pour la maison, la température y est donc agréable, quoiqu’un peu chaud le soir, mais nous avons placé des moustiquaires aux fenêtres qui nous permettent d’ouvrir les fenêtres si la chaleur est trop forte ».

Voilà une bien belle maison, autant dans sa conception et son éthique que dans ses volumes et son respect de la culture locale.

« Notre but n’étais pas de chercher la perfection mais d’être cohérent par rapport à un climat, à une culture, à un mode de vie... à une écologie de vie, finalement ! »

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte