D’après les premiers résultats d’une étude réalisée par l’Institut de veille sanitaire (InVS), parue lundi, «la moitié des artisans retraités ont été exposés à l’amiante durant leur vie professionnelle».

Cette étude lancée en septembre 2005, relève que près de la moitié des artisans retraités ont été exposés à l’amiante durant leur vie professionnelle. Parmi ces artisans, environ 50% sont issus du BTP, selon Patrick Rolland, épidémiologiste au département santé et travail de l’InVS, responsable du projet. Les autres secteurs touchés regroupent entre autres la réparation automobile, la chaudronnerie, la ferronnerie… Le programme Espri, qui identifie les artisans exposés à l’amiante, tourne autour de deux objectifs : «le premier est individuel puisqu’il permet aux artisans de bénéficier d’un bilan et d’un suivi médical pour qu’ils soient indemnisés et le deuxième repose sur le programme de surveillance de cette population», explique Patrick Rolland.

Source : Batiactu

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte