4 grandes questions à Hulot

Publié le 13 avril 2011 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Après avoir déclaré officiellement sa candidature à la présidentielle de 2012, Nicolat Hulot s'engage sur les thèmes fondamentaux que sont la politique et notamment sa participation aux primaires d'Europe Ecologie Les Verts, l'économie et les inégalités sociales, ou encore le nucléaire, sujet sur lequel il ne s'était pas prononcé.

Nicolas Hulot candidat pour 2012

Voici les 4 grandes questions auxquelles Nicolas Hulot a répondu dans les médias.
 
Pourquoi une candidature en 2012 ?
Alors qu'il avait finalement renoncé à se présenter en 2007, pour se limiter à un rôle de conseil et d'instigateur du Grenelle de l'Environnement, l'écologiste estime qu'aujourd'hui, ce n'est plus suffisant. En effet, "la contrainte écologique" n'est toujours pas, selon lui, "prise à sa juste mesure"(France Inter, 14/04/2011). Il rappelle qu'il est primordial que la société, notamment grâce aux jeunes, bascule "d'un monde d'illusion de l'abondance à un monde de rareté. La rareté est la norme, il ne faut pas l'oublier" ajoute-t-il.
Nicolas Hulot propose donc un "changement de cap", indispensable, selon lui, au maintient de la liberté et à la survie des jeunes générations et de celles à venir (Terraeco, 13/04/2011).

Quel positionnement vis à vis d'Europe Ecologie, et des autres formations politiques ?
Nicolas Hulot se déclare candidat en dehors d'Europe Ecologie-Les Verts, mais demande le soutien du parti et entend participer aux primaires, à condition d'une "ouverture" à tous les écologistes, même non adhérents au parti. Par ailleurs, il ne se positionne pas clairement vis à vis des formations traditionnelles (PS, UMP), et propose une sorte de 3éme voie, alternative au classique clivage gauche/droite. Mais, à Marine Le Pen qui juge son projet "compatible avec celui de [son] propre parti", il répond que certaines idéologies du Front National sont inconciliables avec le combat dans lequel il s'engage.

Et le nucléaire?
Alors qu'il avait été beaucoup critiqué pour son absence de positionnement clair sur la question du nucléaire, Nicolas Hulot affirme aujourd'hui qu'une sortie du nucléaire est incontournable, malgré les difficultés qui se posent telles que l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre, le péril énergétique...

L'avenir de la fondation Nicolas Hulot
Souvent associé à son employeur (TF1) ou aux entreprises mécènes de la Fondation Nicolas Hulot (L'Oréal, EDF...), l'écologiste montre une volonté de "transparence" et affirme que ces mécénats n'ont jamais entravé la liberté de la Fondation dont il rappelle qu'elle est "apolitique et aconfessionnelle". C'est la raison pour laquelle il démissionne de son poste de président du conseil d'administration et que la Fondation change de nom. Elle s'appellera désormais "Fondation pour la Nature et l'Homme" et réaffirme sa détermination à poursuivre sa mission de "contribuer à la construction d'une société écologiquement viable et solidaire" (Cécile Ostria, Directrice générale de la Fondation Nicolas Hulot le 13/04/2011).

 
Pour aller plus loin :

www.2010hulot.fr

www.fondation-nicolas-hulot.org

Agathe Thine
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte