Aux mutins de s’organiser

Publié le 25 mai 2011 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Devant les problèmes qui assaillent la santé de nos finances, de nos corps, de nos esprits, mais aussi la santé des eaux, des terres, des airs (intérieur et extérieur), devant la raréfaction des matières premières et énergies, on pourrait se dire que la fin du monde est proche. Et qu’on l'a bien cherché. Certains pensent même que nous sommes à bord du Titanic.

Aux mutins de s’organiser, Jean-Marc Governatori

C’est faux. Il y a 4 grosses différences :
A bord du Titanic, les passagers étaient heureux, ils dansaient, ils riaient, ils chantaient, ils mangeaient à leur faim. Sur le Titanic-Terre, au moins le quart de la population est en souffrance permanente.
Sur le Titanic, ils ne savaient pas ce qui allait arriver… Nous, on sait.
Le choc a été unique et soudain. Nous recevons des avertissements réguliers.
Enfin, le Titanic a coulé. La Terre ne coulera pas.
Titanic ou pas, notre destinée individuelle et notre destinée collective dépendent bien de la façon d’utiliser son temps.

C’est la fin d’un monde, et les preuves d’émergence de la conscience sont nombreuses : qui voudrait revenir au temps des Misérables de Victor Hugo, à l’époque où les femmes n’avaient pas le droit de vote, où les ouvriers n’avaient pas de vacances où les enfants travaillaient à 12 ans, où l’on colonisait allègrement l’Afrique et l’Asie ?
Grâce à l’essence sans plomb (permise par l’Union européenne), on ne rejette plus de plomb dans l’atmosphère depuis 20 ans. Il y a aussi des juges qui affirment leur indépendance, des journalistes qui informent des faits, les écoliers de plus en plus nombreux, l’essor du bio partout, les baleines protégées par une loi en 1986, la chasse à courre abolie au Royaume-Uni, le succès des médecines douces, les rassemblements alternatifs…
En 1998, le Vatican autorise enfin l’ouverture des documents sur l’Inquisition. Aujourd’hui, si quelqu’un allait au bûcher pour raison religieuse, beaucoup se révolteraient. Ce n’était pas le cas voilà quelques siècles. Période courte à l’échelle de l’humanité.

L’Egypte interdit l’excision en 2007, l’Australie reconnaît en 2008 le mal fait aux Aborigènes. Le parlement du Rwanda voit cette année-là plus de femmes élues que d’hommes ! Un homme métis préside les Etats-Unis, depuis janvier 2009.
En 1830, l’ouvrier travaillait 3 000 heures pas an, aujourd’hui 1 700.
Les véhicules gros consommateurs d’essence sont délaissés par les clients. La publicité évoque le CO2, plus la puissance. Les armées russes et américaines disposaient de 21 000 têtes nucléaires en 1990, moins de 5000 aujourd’hui.

La crise financière a contribué à plus de réglementations. Une finance socialement et écologiquement responsable émerge.  Des peuples arabes tapent du poing sur la table, au péril de leur vie. Le droit de cuissage n’est plus en vogue…A New York et ailleurs…
On recherche, ici et là, les responsabilités. Il y a un peu partout dans le monde des poches lumineuses de résistance et des actions constructives…

En Occident, le citoyen a deux privilèges : il peut choisir par son vote quel type de société il souhaite édifier, mais il peut aussi le faire par ses achats et ses choix de vie. Notre société dépend donc d’un cerveau à deux hémisphères, exactement comme celui qui se trouve derrière vos yeux. Pour stopper les aberrations, la société sera ajustée par la politique et/ou par les choix de vie des individus.
Le consommateur occidental dispose du contrôle final dans beaucoup de domaines.
Des ménages autonomes et économes construiront une société économe et autonome.

On peut adoucir les moments de transition. Il y a les mutants, les mutins, les moutons et les malins (ils portent hélas bien leur nom).
Aux mutins de s’organiser.

Jean-Marc Governatori
Articles du thème Green people
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par lhamo le 20 juin 2011 à 21h26
réveillez les moutons

trop de gens comptent sur les autres pour réagir. de plus tant que l'on fera des manifs à droite et à gauche ça n'ira pas. mettons nous y tous ensemble en réfléchissant, sans violence mais bloquons l'économie, il faut toucher l'argent des gros pour qu'ils écoutent un peu se que l'on a à leur dire

Par Squale55 le 21 juin 2011 à 23h14
Il a raison, comme toujours.

Que dire de plus ? Merci à ce quotidien de donner enfin la parole à quelqu'un qui a une vraie éthique de Vie, Jean-Marc GOVERNATORI, PRESIDENT !!!!

Par berman le 22 juin 2011 à 07h54
si peu vu dans les medias quel dommage !

plus d audience et de presse devraient etre consacres à ce type d homme ! n est ce pas?

Par Drumman le 22 juin 2011 à 08h22
What else ?

@berman : Entièrement d'accord !
Enfin quelqu'un qui gère intelligent. JM.GOVERNATORI PRÉSIDENT !!!!

Par Romary le 22 juin 2011 à 09h20
Une communication juste

Je suis bien d'accord avec les propos tenus. L'action mène à l'évolution, la réaction conduit vers l'involution. C'est en agissant ensemble en tant que personnes responsables, respectueuses du bien-être d'autrui et de la planète, que nous gagnerons. Sachons susciter dans un maximum de cerveaux l'envie de changer, de mieux se comprendre pour d'autant plus comprendre les autres, être vigilant quant à ce que l'on cautionne...

Par Natharmonie le 22 juin 2011 à 09h30
Nous avons besoin de solutions à la mesure de notre évolution

Il est certain que nous sommes dans un processus d'évolution. Il semblerait pourtant que les consciences doivent évoluer encore plus vite pour éviter le pire à notre Terre-Mère et au vivant (dont nous faisons partie) qu'elle accueille en son sein.
J.M GOVERNATORI propose des solutions réelles

Par J L F le 22 juin 2011 à 09h35
crise financiere

bien trop doux sur se sujet..le monde est volé.Voir tous les articles de Michel Dogna qui par ailleurs soutien Jean Marc et moi
aussi.
tenons bon amities de J.L.F (en Corse)

Par sophie le 22 juin 2011 à 09h52
Bien dît !

Jean Marc Governatori est le seul homme politique "potentiel" (nous attendons encore qu'il déclare sa candidature) qui a une vision/approche cohérente de là où nous en sommes aujourd'hui sur la planète socialement, humainement, écologiquement. Tout ce que nous entendons depuis des semaines de la part des candidats de gauche ou droite est hors sujet, dépassé, jeux de pouvoirs...

Par Lore le 22 juin 2011 à 09h54
De l'espoir !

Eh oui ! Il y a de l'espoir si chacun prend ses responsabilités et devient un consommateur éclairé. Heureusement qu'il y a des politiques qui n'ont pas la langue de bois comme Jean-Marc et qui peuvent amener une autre ère. Plus juste, plus responsable, plus respectueuse de l'environnement et des êtres vivants également.
Sigh ! pour les moutons, ils sont loin d'être bêtes...

Par Arlette 48 le 22 juin 2011 à 10h16
Bien parlé comme dab...!

C'est vrai la conscience humaine s'est élevée petit à petit, à pas de tortue, mais aujourd'hui, il suffit d'un déclic pour qu'elle s'ouvre d'un coup !
Les gens se réveillent de plus en plus !
L'Alliance sera le mouvement de ralliement.
Allons enfants de la Patrie...!

Par René Jean le 22 juin 2011 à 10h56
vivre c'est possible

J'ai totalement confiance en Jean Marc
Un végétarien,intègre qui ne se déplace qu'avec le train, cela ressemble peu a ceux qui prétendent être du côté du peuple et qui se servent de leur position politique pour accoître sans vergogne leur patrimoine.
La droite et la gauche sont à la botte des banques!Nous voterons Jean-Marc Governatori.

Par Lison39 le 22 juin 2011 à 12h08
Vive l'A E I !!!

Merci à Jean Marc Governatori pour nous tenir la tête hors de l'eau. Enfin un homme en qui on peut avoir confiance car il prouve tout au long de son parcours qu'il dit ce qu'il fait et fait ce qu'il dit. Oui, c'est un beau geste envers la France que voter pour lui. Pour le momento on n'a vu que des menteurs, des hypocrites, des gens avides de pouvoir. On sait où ils nous ont menés ! Aussi votons tous massivement pour Jean Marc Governatori, le seul à être absolument différent. Voilà enfin le personnage dont le pays à tant besoin !!!

Par pierre le 22 juin 2011 à 15h47
un monde nouveau est en marche

oui un monde nouveau est en marche, mais nous sommes sous l'emprise d'une droite, d'un gauche qui n'ont pas l'air de vouloir le voir et le comprendre profondément, au nom du profit
Jean marc Governatori, dans sa démarche existentielle, montre un chemin autre, débordant sur une conscience nécessaire vers ce monde nouveau, où l'être humain trouve simplement sa place

Par olaf_le_preux le 22 juin 2011 à 17h02
Optimiste ou optimiseur

Les enjeux paraissent plus cruciaux que jamais : en même temps que les progrès signalés par M.Governatori, les centrales nucléaires se multiplient encore, le climat se rebiffe et le nombre d'espèces végétales et animales disparues est vertigineux. Progrès oui, urgence oui. Devenons les cyber et réels indignés mondiaux !

Par Leo31 le 22 juin 2011 à 18h46
Je connais cet homme,il est fiable!

Jean-Marc,je sais que tu hésites!Décides toi stp,car il n'y a pas grand monde pour qui je pourrai voter en confiance! ^^

Par julienbleu le 22 juin 2011 à 19h35
Ni à droite, ni à gauche, ni au centre

Assez des dinosaures de la politique que sont nos gouvernants ! Assez de cette supercherie qu'on appelle démocratie.
Les états mafieux ne pensent qu'à leur porte-feuille. Oui à la présidence de Jean-Marc Governatori.

Par vero57 le 22 juin 2011 à 21h57
Aux mutins de s'organiser

Oui à la présidence de Jean-Marc!!
C'est actuellement la seule personne qui représente mes idées, et mes valeurs humaines

J'aime sa façon de mettre les citoyens face à leur responsabilité. Ils trouvent les mots justes pour identifier les maux de notre société,alors oui, tous avec Jean Marc

Par 333.Michèle le 23 juin 2011 à 08h47
Enfin ...

Jean Marc aux présidentielles, je l'espèrais depuis longtemps, sans trop y croire, cette excellente nouvelle ravit mon coeur et je sens que nous allons bien nous amuser en préparant ces prochaines élections.

Par pipette le 23 juin 2011 à 13h03
tout à fait d'accord

j'ai déja voté pour Jean Marc Governatori aux elections présidentielles
je persiste et je signe nous avons un énorme pouvoir, utilisons le en étant reponsables, coopératifs, et non concurrentiels, complémentaires , en consommant bio, local , en ne cautionnant plus les multinationales, en supprimant le pouvoir actuel des banques, en choisissant des banques coopératives comme la Nef, car en continuant oomme ça nous allons droit dans le mur

Par cecile le 26 juin 2011 à 18h06
bravo

Jean-Marc est une personne pleine de qualités humaines, il connait bien tous les sujets pour pouvoir faire des choses formidables pour la France et la planète!

Par jackiie le 27 juin 2011 à 14h44
changeons tout.

moi je vote pour lui et je recommande à tous ceux qui sont pliés de douleur devant celle des animaux de voter pour JEAN MARC GOVERNATORI qui est le seul à avoir un programme de protection animale. N'oubliez pas que les tauromafias ont leur candidat, voir le post ci-dessous ainsi que les chasseurs....
http://www.lepost.fr/article/2011/06/26/2534102_manuel-valls-candidat-a-...

Si vous hésitez au premier tour, alors les pourcentages de ces personnages sans foi ni loi iront encore à l'UMP ou à un Hollande qui ne vaut pas mieux. Changeons tout et ne tremblons pas de peur devant le changement écologique et animale.

Par lunazen le 28 juin 2011 à 16h41
Très juste

A la lecture de cet article, je constate que monsieur Governatori a une vision très juste et objective de la société actuelle, des enjeux actuels, de la réalité pour faire court. Une langue qui n'est pas de bois ...

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !