Construire son Tipi

Publié le 22 juillet 2008 - Mis à jour le 6 août 2008

Matyas
Articles du thème Eco construction
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par matyass le 19 août 2008 à 13h24
Grave !

Grave !

Oui pourquoi pas ! Ce qui n'est pas évidemment tu tout à fait raison, ce n'est pas forcément la mise en forme mais de trouver les matériaux...

Mais tout est possible donc je suis sûr qu'on peut trouver de quoi faire un Lavvù n'importe où...

Et pourquoi pas dans ton jardin ?!

Par Gaia Orion le 20 août 2008 à 01h29
TIPI

Nous ici on appelle ca un tipi, ou teepee. bref, oui jén ai construit un. En tout jái compte 30 heures de travail. Trouver les arbres en effet est un gros travail. Il faut des arbres tres fins et longs qui ont poussé generalement dans un bois dense donc avec peu de place pour grossir et se sont elances vers la lumiere. Il faut entre 15 et 18 poles, dont 2 tres fins pour ouvrir et fermer le haut (si il pleut ou pour voir les etoiles). Apres ce gros travail il faut couper toutes les branches, enlever l'ecorce et bien poncer/lisser les poteaux. Quand il y a des bosses, léau de coule pas bien le long des poteaux jusqu'en bas et il pleut dans le tipi (ce qui est le cas dans le mien...).
Pour coudre la toile, il faut absolument une machine professionelle, a certains endroits il faut renforcer avec 6 couches de toile. J'[ai du passer 10 heures sur la toile (patron, coupe et couture) 8 heures pour la coupe des poteaux et 12 heures pour la preparation des poteaux... il faut etre vraiment motive! Je suis fiere de mon tipi mais jái fait plein de petites erreur de debutant qui font qu'il nést pas parfait. Enfin quand meme chouette. J'ai realise apres coup que mon tipi etait trop petit pour faire un feu, on est enfume meme avec le haut bien ouvert...
Ah oui aussi, il faut le monter sur un endroit sec, car la toile moisit avec l 'humidite, il faut la traiter avec un produit qui rend les tissus etanches, mais bon les couvertures et les matelas puent le moisi si on les laisse dans le tipi. J'ai opte pour le matelas gonflable et le matos de camping apres avoir perdu un futon et deux autres matelas..
Allez jéspere que je ne vous ai pas decourage!
Dormir dans le tipi est un bonheur, la forme elancee comme un cathedrale, la beaute des poteaux qui s'elancent et les coutures qui se dessinent autour du tipi, vivre dehors, un retour a la simplicite et contact avec la nature qui reveille -les sens-, oui -l'essence- de l'être.... Bisous Gaia

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !