Dépeçage du Ministère de l'Ecologie

Publié le 15 novembre 2010 - Mis à jour le 19 novembre 2010

Eric Besson au climat et aux négociations de Cancun, Bruno Lemaire et la FNSEA à la défense du Thon rouge et de l'aménagement du territoire ! Devant l’affaiblissement généralisé du Ministère de l’Ecologie,  Ecologie sans Frontière pense désormais que la phase de négociation du Grenelle (déjà mal en point depuis l'abandon de la Taxe Carbonne et autres renoncements) est bien terminée.

De la même façon qu'en 2007 avec l'aide de l'Alliance pour la Planète (regroupement de 80 organisations) nous avions réussi à entrainer l'ensemble des ONG française dans cet exercice inédit, face au dépeçage du Ministère de l'Ecologie annoncé lors du remaniement, nous appelons toutes les  associations environnementales participant encore au Grenelle à repartir à l'attaque : le Ministère de l'Ecologie n'est plus ministère d'Etat (l'environnement ça commence à bien faire et on se souvient du soutien qu'a apporter l'ex-nouveau 1er ministre au circuit de de formule 1 à Flin).

De plus, à quelques semaines de la conférence internationale de Cancun sur le climat, le fait que le ministre de l’Ecologie perde la tutelle des questions énergétiques au profit d’un secrétariat rattaché à Bercy n’est pas du meilleur augure sur les arbitrages entre énergies renouvelables et énergies nucléaire et fossile : Eric Besson défensseur du climat ? après l'identité nationale, l'identité nucléaire ?

Ce n’est pas tout. Le ministère de l’Ecologie voit disparaître la mention de la mer dans ses attributions et voit parallèlement le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la pêche et de la ruralité prendre l’aménagement du territoire : en d'autres terme Bruno Lemaire, le grand ami du Thon rouge va gérer en toute tranquillité l’aménagement du territoire avec le lobbie de la FNSEA si présent au ministère de l'agriculture ! Adieu à la réduction de l’usage des pesticides ou à l’établissement des trames vertes et bleues.

Alors que la crise écologique s’accélère, ce remaniement traduit une rétrogradation de la question environnementale dans les priorités du quinquennat : sans le réveil d'un contre pouvoir de toutes les ONG , ce sera 3 ans de travail et de compromis pour par grand chose.

www.legrenelledelenvironnement.com

Ecologie Sans Frontière
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !