Ecolo et optimiste : le Festival Mondial de la Terre

Publié le 18 mai 2009 - Mis à jour le 11 septembre 2015

Face à la multitude d’actions de sensibilisation à l’écologie et au développement durable déjà existantes, était-il nécessaire de créer une nouvelle manifestation ? « Oui ! » répondent en cœur Pierre Laronde, Président de l’association Terralliance et Stéphane Rivier, membre du Comité national et délégué général de l’association à Paris. La démarche est effectivement très différente.

« C’est vrai qu’il y a déjà beaucoup d’actions de sensibilisation, mais toutes sont sur le ton alarmiste, explique Stéphane Rivier. Le Festival est une fête. Certains penseront d’ailleurs qu’il n’est pas raisonnable de faire une fête autour d’un sujet aussi grave, mais nous voulons transmettre un message positif, car les messages positifs passent plus facilement. »

Le but de Terrealliance à travers ce Festival est de fédérer les projets existants. Toutes les initiatives vertes méritent d’être saluées et le Festival veut leur offrir une visibilité. Il s’agit de créer du lien entre les associations existantes, qui ne se connaissent pas forcément. Elles gardent ensuite contact tout au long de l’année et le réseau d’actions pour l’environnement se maille sur toute la France.

Quelque soit l’endroit, le cœur de la manifestation pendant le Festival est le Village associatif. Le message de sensibilisation y est relayé sous différentes formes : concerts de musiques du monde, conférences, expositions de photos, projections de films et de documentaires, ateliers… Les associations et autres structures présentes font passer le même message « Agissez à votre niveau pour protéger la planète ». Face à la diversité des formes d’actions possibles, chacun en trouvera certainement une qui lui correspond ! « On n’a qu’une seule Terre, rappelle le Président de l’association, on ne peut pas lâcher même si l’on est peu nombreux et que l’on a peu de moyens. Il faut toucher la conscience de nos concitoyens. Quand chacun sera devenu un éco-citoyen, il n’y aura plus besoin du Festival ».

La force du mouvement est plus ou moins importante selon les régions, et si l’idée est venue de Paris, chacun trouve son rythme avec ses moyens. Ainsi le Président de Terralliance oscille entre la joie et l’admiration quand il parle de Toulouse et la réussite de l’initiative dans le Midi-Pyrénées. L’important, c’est de se coordonner sur les dates, pour donner plus de lisibilité au mouvement auprès du public. Pour cela, le Festival est aussi soutenu par des personnalités comme Maud Fontenoy et Henri Santier, les parrains de cette édition 2009.

Plus d’info

 

Site de l’association Terrealliance, à l’origine du Festival Mondial de la Terre

Site officiel du Festival Mondial de la Terre

Le Festival Mondial de la Terre à Paris : Parc de Bercy, les 26, 27 et 28 juin 2009, de 10h à 22h. Nombreuses manifestations : ateliers, concerts, conférences, projections de films, expositions… Pour les grands et les petits !

Le Festival Mondial de la Terre en Midi Pyrénées : le Village associatif s’installe le 19, 20 et 21 juin de midi à 20h au Jardin des Plantes de Toulouse.

Renseignez-vous dans l’Office du Tourisme de votre ville pour connaître les évènements près de chez vous !

Claire Sejournet
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !