Election présidentielle 2012 : osons la bio !

Publié le 14 novembre 2011 - Mis à jour le 15 novembre 2012

L’élection présidentielle approche, que comptent faire les candidats en matière d’agriculture biologique ? Pour les interpeller sur le sujet, l’association Bio Consom’acteurs a lancé une pétition en partenariat avec la FNAB et Terre de Liens. A vos stylos !

Election présidentielle 2012 : osons la bio !

A six mois de l’élection présidentielle, l’association Bio Consom’acteurs, la FNAB et Terre de Liens lancent une pétition pour sensibiliser les candidats à l’importance de l’agriculture biologique. La France ne compte que 3% de terres agricoles cultivables bio alors que les Français sont de grands consommateurs de produits bio. Un grand écart difficilement tenable, mais les pouvoir publics tardent à se mobiliser pour faire changer la donne.

Le paysage agricole actuel est encore encadré par les règles des décennies passées, lorsque la priorité était de produire toujours plus sans se soucier des conséquences écologiques et sanitaires de l’usage abusif des engrais et pesticides. Les primes sont versées aux exploitants pollueurs alors que les paysans écologistes et bio doivent payer pour obtenir leur certification. Résultat, la France importe plus de 35% des produits bio qu’elle consomme.

Une situation à l’opposé de celle promue par l’agriculture biologique et d’autant plus mal vécue par les partisans du bio que bon nombre des fruits et légumes bio importés peuvent être produits dans l’Hexagone. En parallèle, les ravages de l’agriculture intensive sont de plus en plus visibles : eaux de surface et de source contaminées, pollution des plages bretonnes par les algues vertes, baisse de la biodiversité, etc. Quant aux politiques ambitieuses, elles sont restées lettre morte. Un exemple parmi tant d’autres : le Grenelle de l’Environnement avait fixé un objectif de 20% de nourriture bio dans les cantines scolaires publiques d'ici à 2012. A quelques mois de l’échéance, nous en sommes à moins de 2 %...

Partant de ce constant, la pétition lancée par les Bio Consom’acteurs vise à faire savoir aux candidats à l’élection présidentielle que la bio est écologiquement, socialement et économiquement viable. Avec la FNAB et Terre de Liens, ils invitent les candidats à l’élection présidentielle à « s’engager à soutenir avec force le développement de l’agriculture bio en France ». Alors, à vos stylos pour dire vous aussi au futur président que la bio, c’est l’avenir !

Signez la pétition sur http://action.bioconsomacteurs.org/

Claire Sejournet
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par lunazen le 29 novembre 2011 à 11h48
La bio représente l'avenir !

La Bio, ne devrait pas représenter l'avenir comme je le dis dans le titre de ma réaction car elle devrait couler de source, être naturellement présente dans notre quotidien. Les pesticides et autres cochonneries nous empoisonnent, empoisonnent la nature, le fruit de notre alimentation. Quel sera notre avenir ? Des sachets lyophilisés, des aliments produits en laboratoires parce que notre terre ne sera plus fertile ?

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !