Jean-Marc Governatori : candidat à l'élection présidentielle

Publié le 27 juin 2011 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Jean-Marc Governatori, entrepreneur français, fondateur du parti Alliance écologiste indépendante et homme engagé dans une quête vers un monde plus humaniste, est officiellement candidat à l'élection présidentielle de 2012.

Jean-Marc Governatori : candidat à l'élection présidentielle

Pourquoi être candidat en 2012 ?
Je suis un citoyen parmi d'autres, je suis un papa parmi d'autres et je suis révolté devant le gâchis de bien être et d'euros que nous subissons et faisons subir. Nous avons le privilège d'habiter un Etat de droit (même s'il est améliorable), notre pays dispose d'un climat clément, de terres fertiles, d'eau encore potable, d'air encore respirable... Pourtant, des millions de Français recherchent leur épanouissement dans les abus d'alcool, de cigarettes, de drogues et de consommations en tous genres.
Je crois beaucoup à la notion de responsabilité, par exemple celle des parents dans l'éducation de leur enfant, de chacun de nous par rapport à sa santé... Beaucoup ont critiqué l'échec de la grande réunion internationale de Copenhague mais j'invite chaque citoyen à faire déjà son propre Copenhague : respecter ses engagements, ne pas dépenser plus qu'il ne gagne, préserver sa santé, manger moins de viande, s'ouvrir sur l'Autre...
Le rôle du politique est d'être aussi exemplaire que possible et de montrer la voie. Je m'y attacherai.

L'écologie au coeur de votre campagne et de vos préoccupations, n'est-ce pas ?
Ma vision de l'écologie est transversale :

  • L'écologie éducative qui se traduit par l'enseignement et l'expérimentation par les élèves des valeurs (essentiellement, le respect et la responsabilité qui les amèneront à l'autonomie et la confiance en soi).
  • L'écologie sanitaire qui propose une politique de santé dont les axes sont l'éducation à la santé. l'alimentation bio, le respect de l'environnement et la coopération de toutes les médecines, l'écologie économique qui réhabilite la proximité, la ruralité, la petite entreprise et l'artisanat (par exemple, nous interdirons toute création de nouvelle grande surface).
  • L'écologie sociale qui permet de perpétuer les mesures sociales en responsabilisant ceux qui en bénéficient, l'écologie fiscale, par exemple une TVA sociale et écologique qui se traduira par une baisse des prix sur les produits basiques, les produits bio, les produits en vrac, les vélos, les produits à fort contenu de main-d'oeuvre, et une TVA plus forte sur les produits issus de machines, sur les produits emballés... 
  • L'écologie démocratique dont des facettes sont la reconnaissance du vote blanc, le référendum d'initiative populaire accessible, des médias indépendants et diversifiés...
  • L'écologie environnementale accompagnera ce qui précède en sachant que la plus extraordinaire source d'énergie, c'est l'économie d'énergie.

Tout est lié, pas de bonne politique économique sans politique de santé, car notre politique actuelle de la maladie coûte une fortune aux citoyens et aux entreprises et réduit les capacités d'embauche de ces dernières...

Propos recueillis lundi 27 juin 2011.

Retour sur un parcours de battant

Entrepreneur dans l'âme, il crée en 1980 les enseignes de meubles FLY. Délégué “SOS Petits Porteurs”, délégué “SOS Sahel”, administrateur délégué de Région Verte, avant d'embrasser une action politique nationale, Jean-Marc Governatori est aussi co-fondateur de la Ligue Nationale Contre la Drogue. Depuis 20 ans, Jean Marc investit l'essentiel de son patrimoine, de son temps et de son honneur pour le respect des droits de l'homme et de la femme, pour l'enfance en danger, pour les personnes âgées, pour les accidentés de la vie, pour la défense des animaux et contre la drogue. En octobre 2000, il vend les actions de toutes ses entreprises pour se consacrer totalement à la cause écologique. Il est également auteur de plusieurs livres sur la santé et le Vivant.

"Governator" affuté à l'exercice des élections
Déjà, en 1997 Jean-Marc Governatori se présente aux élections législatives de Nice et réalise un score de près de 5 % sans étiquette politique. On le retrouvera 10 ans plus tard aux Présidentielles de 2007 avec le parti La France en action face à Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, François Bayrou...

Alliance écologiste indépendante
L'Alliance écologiste indépendante est créée en mars 2009 à partir de la France en action, de Génération écologie et du MEI. Les effectifs de la France en action représentent les 3/4 des membres de l'Alliance.
Aux Européennes de 2009, l'Alliance réussit un score de près de 4 % au niveau national. Lors des régionales de 2010, Alliance écologiste indépendante dépasse à peine les 2 % sur les 11 régions où le parti est présent.
Les candidats aux cantonales 2011 dépassent les 4 % en moyenne, ce score permet d'envisager les législatives de 2012.

Plus d'informations sur :
jeanmarcgovernatori.fr
alliance-ecologiste-independante.fr

Stéphanie Jarroux
Articles du thème Green people
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par JOBO le 3 juillet 2011 à 19h35
ELECTION par l'image

Ne serait-il pas judicieux que JEAN-MARC GOVERNATORI, comme BARACK OBAMA, se fasse connaître au plus grand nombre par la diffusion d'un film promotionnel dans un spot télévisé de 30 mn ? Il faudrait aussi obtenir un passe-droit, car la presse en France n'est pas aussi libre qu'elle le prétend. Je suis de tout coeur avec lui. Il faut y croire et la vérité l'emportera enfin !

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !