La réaction d'Europe Ecologie face aux dangers du nucléaire avec Anny Poursinoff

Publié le 17 mars 2011 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Vendredi 11 mars dernier, un terrible tsunami ravageait les côtes japonaises provoquant ainsi une catastrophe humaine et nucléaire. Anny Poursinoff, députée des Yvelines pour Europe Ecologie revient sur ce terrible événement et les dangers que la planète court.

La réaction d'Europe Ecologie face aux dangers du nucléaire avec Anny Poursinoff

Rappel des faits

Un séisme de magnitude 8,9 s'est produit au large des côtes nord-est du Japon, vendredi 11 mars, provoquant la formation de vagues atteignant jusqu'à 10 mètres de hauteur à Sendai.
Les conséquences qui en découlent sont catastrophiques sur le plan humain (plus de 10 000 morts et on ne compte pas le nombre de disparus), sur le plan matériel et sur le plan nucléaire puisque 4 centrales nucléaires abritant 14 réacteurs, les plus proches de l'épicentre, ont été particulièrement exposés à l'onde du tremblement de terre. Des explosions des réacteurs ont eu lieu en début de semaine et réveille la peur d'une catastrophe nucléaire.

Le niveau de radioactivité du site présente des risques pour la santé : des niveaux entre 30 et 400 millisieverts (mSv) ont été relevés autour des réacteurs. A partir d'une dose de 100 millisieverts reçue par le corps humain, les observations médicales font état d'une augmentation du nombre de cancers. (source L'Express).

Face à cette situation dramatique pour le Japon mais aussi pour les proches voisins et la planète, le débat sur le nucléaire a été relancé en France et a déclenché de vives réactions. FemininBio a rencontré Anny Poursinoff, députée des Yvelines pour Europe Ecologie pour connaitre ses postions.

FemininBio : la position des Ecologistes sur les événements japonais est très controversée. Quelle est votre réaction ?
Anny Poursinoff : je trouve illégitime de nous accuser de réagir à une situation que nous connaissons depuis 20 ans. Nous sommes bien entendu dans la compassion avec le peuple japonais. Mais cette solidarité que nous manifestons ne doit pas masquer notre inquiétude quant aux risques que représente le nucléaire. Les nuages radioactifs vont polluer la planète, notre santé est en danger, celle des Japonais en première ligne. Nous savons très bien que dépolluer le nucléaire n'est pas un exercice simple.

FB : quelles sont vos demandes concrètes ?
A.P. : en France, nous avons 58 réacteurs, 17 centrales, nous représentons la plus grande densité nucléaire au monde. Notre question sur les risques du nucléaire est donc toute légitime.
Nous demandons :

  • La fermeture des 5 réacteurs les plus anciens dont Nogent sur Seine fait partie (imaginez s'il fallait évacuer les 11 millions d'habitants d'Ile de France). J'ai d'ailleurs signé la pétition pour la fermeture immédiate de le centrale de Fessenheim* (Haut-Rhin). C'est une demande qui est partagée avec la chancelière allemande Angela Merkel qui fait de même avec les réacteurs les plus risqués.

  • Une totale transparence sur le niveau de radioactivité en Europe.
  • Une loi sur la sortie du nucléaire. Je rappelle que le nucléaire ne crée pas de l'indépendance, l'uranium étant importé. C'est une énergie qui n'est pas durable, on ne sait pas quoi faire des déchets radioactifs. Et même les grandes démocraties courent un risque avec le nucléaire, le Japon en est malheureusement la parfaite illustration.
  • Concernant le référendum demandé par Daniel Cohn-Bendit et Cécile Duflot. Les gens ont besoin de manifester leur crainte et leur empathie avec les Japonais, le référendum est en cela la voie la plus démocratique pour les citoyens. Mais cela ne doit pas faire oublier les engagements du gouvernement pour résoudre concrètement la question du nucléaire.

*La centrale de Fessenheim est la plus vieille de France.

Retour au sommaire du dossier

FemininBio tient également à exprimer toute sa compassion et sa solidarité pour le peuple japonais.

A. Ghesquière et S. Jarroux
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !