Le prix Nobel de la paix 2007 décerné à Al Gore et au GIEC

Publié le 15 octobre 2007

Al Gore et le Groupe Intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat ont reçu vendredi 12 octobre le prix Nobel de la paix pour leur engagement en faveur de l’environnement.

Le prix Nobel de la paix a donc été décerné à Al Gore et au GIEC pour « leurs efforts de collecte et de diffusion des connaissances sur les changements climatiques provoqués par l'homme et pour avoir posé les fondements pour les mesures nécessaires à la lutte contre ces changements ».

L’ancien vice-président américain, candidat malheureux à la présidence américaine en 2000, s’est brillamment illustré depuis comme un fervent défenseur de l’environnement. Il a notamment réalisé Une Vérité qui dérange, qui a reçu l'Oscar du meilleur documentaire 2007.

Quant au GIEC, créé en 1988 à la demande du G7 et présidé par l’Indien Rajendra Pachauri, il expertise et compile les recherches effectuées par des milliers de scientifiques à travers le monde sur l’environnement et devrait fournir une synthèse de tous ces travaux dans le cadre d'une réunion plénière, à Valence en Espagne, du 12 au 16 novembre prochain.

Nicolas Sarkozy a exprimé sa « très grande joie » et présenté ses « plus chaleureuses félicitations » à Al Gore et au GIEC pour ce prix. Pour Nicolas Hulot, la remise du Nobel de la paix au GIEC et à Al Gore « est une reconnaissance suprême qui va donner une lisibilité et décréter une mobilisation planétaire ». En plein Grenelle de l’Environnement, Jean-Louis Borloo s’est également réjoui de cette attribution.

N.L.
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi