L'éponge recyclée par Scotch-Brite™

Publié le 25 juillet 2011 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Scotch-Brite™ est LA marque des éponges par excellence. Aujourd'hui, elle souhaite prendre le chemin de la protection de l'environnement en lançant des éponges 100 % recyclées. Eric Chiche, Directeur Ventes et Marketing de Scotch-Brite™, répond à nos questions.

L'éponge recyclée par Scotch-Brite™

Les engagements de la marque Scotch-Brite pour l'environnement ?
3M est un groupe engagé de longue date dans la préservation de l'environnement. L'usine de Beauchamp (Val d'Oise), dans laquelle sont fabriquées nos éponges Scotch-Brite™, a été récompensé en 2004 par le 1er prix du Management Environnemental, décerné par le Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable. Nos engagements pour l’environnement se traduisent également dans nos méthodes de production et dans la construction même de nos produits. Ainsi dès 1998, nous avons mis en place une certification ISO 14001 dans notre usine de production de produits de récurage de Beauchamp.

Depuis 3 ans la marque Scotch-Brite™ est, elle aussi, engagée dans le développement de produits plus respectueux de l'environnement. Ces produits représentent d'ailleurs plus de 8% de ses ventes et sont en constante progression.
En 2009, la marque Scotch-Brite™ a développé la 1ère éponge combinée dont la partie grattante est composée de Fibres Naturelles (dérivés de déchets de plante).
En 2010, Scotch-Brite™ a souhaité aller encore plus loin dans cette démarche en proposant au consommateur le 1er combiné en Fibres 100% recyclées. Cette année la marque étoffe sa gamme pour répondre aux besoins des consommateurs, qui souhaitent des produits respectueux de l'environnement... mais aussi protéger les surfaces fragiles de leurs intérieurs . La marque a donc développé une éponge en Fibres 100% recyclées qui ne raye pas pour préserver les surfaces délicates !

Parlez-nous de votre nouveauté : l'éponge fibres 100 % recyclées
L’éponge Fibres 100% recyclées offre aux ménagères la possibilité d’avoir un produit similaire à leur produit habituel tant en apparence qu’en performance tout en faisant un geste pour l’environnement. En effet, 100% des fibres utilisées pour fabriquer la partie grattante de cette éponge sont des fibres recyclées (provenant de déchets de plastiques). La partie éponge reste quant à elle d’origine végétale (fabriquée à partir de pâte à bois).

Pour pleinement répondre aux différents besoins de nos consommateurs, nous avons décliné cette innovation en 2 versions : Une éponge 100% fibres recyclées Longue Durée pour les tâches difficiles et depuis cette année, une éponge 100% fibres recyclées Non Rayante pour les surfaces délicates de la maison.

Quelle est votre vision sur le marché des produits d'entretien écolo et naturels ?
Aujourd'hui chaque consommateur essaie de faire des gestes au quotidien pour sauvegarder notre planète. La mission d'une marque comme Scotch-Brite™ est d'accompagner ces changements d'habitudes en proposant des produits qui respectent l'environnement et qui soient également adaptés à chaque usage traditionnel d'une éponge. Les consommateurs ne doivent pas avoir à choisir entre la qualité, le prix et le respect de l'environnement, Scotch-Brite™ a donc pour vocation de développer des produits qui répondent à ces 3 critères.
En 2 ans les éponges grattantes plus respectueuses de l'environnement représentent déja 4,6% du marché et près de 8% du CA des marques nationales. Nous estimons le potentiel a 3 ans a 10% du marché.

Peut-on espérer d'autres produits écolo pour fin 2011/début 2012 ?
La marque Scotch-Brite™ poursuit ses efforts pour développer l’utilisation de matières premières renouvelables dans la fabrication des éponges grattantes.
D'ici peu , nous proposons notre nouvelle éponge non rayante « Fruits d’été » dans laquelle le pouvoir récurant est assuré par de la poudre de noyaux d’abricots. Cette formule présente une efficacité similaire aux produits non rayant habituels et a un double bénéfice pour l'environnement : elle permet de valoriser des déchets naturels et de réduire l’utilisation d’abrasifs conventionnels.

Stéphanie Jarroux
Articles du dossier Economie humaine
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi