Opter pour Enercoop !

Publié le 12 novembre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Un an après le démarrage de son activité, le fournisseur d'électricité verte Enercoop, établit un premier bilan positif.

En cours d'obtention du label "EVE" (Electricité VErte) porté par le WWF et le CLER, Enercoop prône un autre modèle écologique et solidaire.
 
Alors que Greenpeace lui a attribué la meilleure note pour le fournisseur d'accès le moins polluant (17 /20 devant EDF : 4 /20), Enercoop regroupe déjà 1 157 consommateurs depuis son arrivé sur le marché de l'électricité, ouvert à la concurrence le 1er Juillet 2007.
 
Ce projet, rassemblant plus de 600 sociétaires dont Greenpeace, Biocoop, le réseau "sortir du nucléaire", Solagro, "Agir pour l’environnement",... propose une électricité 100 % issue du renouvelable. 90 % de la production est d’origine hydraulique, 9 % de l'éolien et 1 % de capteurs solaires photovoltaïques.
 
"Enercoop est 10 % plus chère pour les particuliers mais participe au développement des énergies renouvelables en France à l'heure où les programmes nucléaires sont en surcapacité, assurant une baisse anormale des prix", assure Patrick Behm, à l'origine du projet.
 
Plus d'informations sur l'entreprise et souscription sur www.enercoop.fr

Vous pouvez voir et écouter Patrick Behm sur Direct 8 dimanche 18 Novembre à 18 h et samedi 24 Novembre à 11h.

M.L.
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par juliettezhao le 13 novembre 2008 à 12h15
Un an après: ça marche !!!

Voilà on arrive à la date anniversaire de cet article... (novembre 2008) et pour moi c'est aussi l'anniversaire de mon abonnement Enercoop! Maintenant on a plus d’un an de recul pour constater que ça marche, et que le conseil donné en novembre 2007 était le bon! Alors chapeau Enercoop.
Quand on a franchi le pas, c'était limite inquiétant (peur de l'inconnu) mais en fait ça change rien côté pratique (il y a un surcoût mais c’est passé inaperçu) et on se sent vraiment fiers d’avoir fait ce geste. Si on fait pas des choix évidents comme celui-là, en tant que consommateur, de quel droit on irait ensuite réclamer un environnement non irradié, une eau potable au robinet…

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !