Grand froid

Paradis blanc, le 28 octobre 2012 sur Ushuaïa TV avec Maud Fontenoy

Publié le 17 octobre 2012 - Mis à jour le 26 novembre 2012

Réalisé par David Delrieux, le film Paradis Blanc nous fait voyager au départ de l’Argentine, dans la région d’Ushuaïa en compagnie de Maud Fontenoy et de quatre adolescents atteints de surdité.

© Yann M. Fontenoy
© Yann M. Fontenoy

Maud Fontenoy a créé sa fondation de protection des océans en 2008. En décembre dernier elle décide d’emmener avec elle Julia, Romane, Benjamin et Emilie, quatre jeunes sourds âgés de 18 à 20 ans pour leur faire découvrir le monde et sa biodiversité. « J’ai choisi ces enfants malentendants car ils ont une vision différente d’une personne lambda en raison de leur handicap. Ils sont souvent dans leur communauté, ne sortent pas autant que les autres jeunes. Ce voyage les a émerveillés, ils ont pu voir autre chose et cela leur a permis de sortir de leur coquille, ils ont adoré ! » confie Maud.

Choisis pour leur motivation, leur implication envers la planète et leur caractère altruiste, ces ambassadeurs de la fondation Maud Fontenoy sont partis à la conquête de l’antarctique durant trois semaines.
Au programme : randonnées, découverte de la faune et de la flore, un programme très chargé pour ces jeunes adultes qui en sont revenus des étoiles plein les yeux. 

Les très belles images du film nous montrent l’impact de la pollution et du réchauffement climatique sur ces terres majestueuses oubliées de tous. L'Antarctique a été choisie pour la richesse de sa biodiversité encore un peu sauvegardée. La région est encore peuplée de manchots, d'éléphants de mers, d'otaries, des animaux qui, chaque jour, sont exposés à des risques climatiques majeurs.

Le film démontre qu’il appartient à chacun d’entre nous de protéger ces espèces qui risquent de s’éteindre dans quelques années, si rien n'est fait. Sur leur journal de bord, tous les soirs, les quatre jeunes aventuriers débutants couchent leurs souvenirs sur papier, pour ne rien perdre de cette expérience unique.

Aujourd’hui, le but de la Fondation Maud Fontenoy est de sensibiliser les plus jeunes à l'importance de nos actes sur l'environnement. Elle propose des programmes d’enseignement adaptés à tous, de la primaire au lycée, pour faire passer ce message qui s'inscrit dans le présent et dessine notre avenir. Paradis Blanc nous offre une vision douce et sereine de régions préservées,  mais comment arrêter de surexploiter notre planète ? « Arrêtons de polluer pour ne pas couler » un message porteur que revendiquent les quatre ambassadeurs, qui grâce à cette approche à la fois pédagogique et culturelle, se sentent aujourd'hui investi d'une mission, celle de porter ce message.

« L’antarctique est un milieu hostile pour l’homme, et pourtant on s’y sent quand même à sa place parce que dans le fond, on a un lien dans nos gènes avec cette nature. » nous confie Maud à la fin de la projection, ajoutant que « Si moi j’ai réussie coup de rame après coup de rame à traverser un océan, je suis persuadé que l’on arrivera geste après geste à sauvegarder notre environnement. »

Paradis Blanc sera diffusé le dimanche 28 octobre 2012 à 20h40 sur Ushuaïa TV. Bon voyage !

 

Cavalli Alicia
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte