Quand les taxis roulent bio

Publié le 9 octobre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Depuis le 8 octobre, les taxis écologiques investissent la capitale.

C’est par le biais de l’entreprise G7 que les premiers taxis écolos ont vu le jour. Avec 32 nouveaux véhicules mis en service depuis hier, Paris renforce une fois encore sa volonté de rouler bio. La circulation de ces voitures « vertes » permettra ainsi de réduire, en cinq ans, 25% des émissions de gaz à effet de serre qui sont habituellement produites par les taxis. Pour se faire, la compagnie G7 a donc investi dans trois types de véhicules écologiques, des Toyota Prius (voiture hybride), des Cleanova III (moteur hybride à dominante électrique) et des Peugeot 307 SW flex fuel (à carburant modulable). Et pour ne pas faire les choses à moitié, la ville de Paris a installé à Saint-Ouen une pompe biodiesel. D’autres initiatives de ce type sont encore à venir, parmi elles, des subventions versées aux artisans taxis qui achèteront un véhicule écologique ou encore la mise en place de formations à l’écoconduite pour inciter les chauffeurs à rouler bio.

F.M.
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !