Sain Nicolas, la bio qui fait sensation

Publié le 16 juin 2010 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Malgré les découragements de l'écolo préféré des Français, Bérengère Bonte sort Sain Nicolas, une biographie de Nicolas Hulot. Première biographie consacrée à l'icône de l'environnement, elle raconte les milles et unes vies de Mr. Ushuaïa, de son enfance à Paris jusqu'au Syndrome du Titanic, en passant par les années Ushuaïa.

Sain Nicolas, la bio qui fait sensation.

En dépit de sa grande visibilité médiatique, Nicolas Hulot garde le secret sur de nombreux aspects de son parcours, probablement par pudeur mais surtout pour ne pas avoir à s'expliquer sur ses zones d'ombre et ses contradictions. La journaliste à Europe 1, reporter pour l'environnement, a décidé de percer le mystère, grâce à cette troisième biographie, cette fois menée à bien, sur le présentateur.

« Sain Nicolas » n'appréciant guère de se laisser dévoiler, il a en effet fait avorter deux précédents projets de biographie. Bérengère a tenu bon et offre un ouvrage complet et fourni grâce à ses rencontres avec ses proches, son épouse Florence, ses conseillers, les piliers de ses réseaux et Nicolas Hulot lui-même à plusieurs reprises.

La vie de Nicolas Hulot en est relatée sans jugement, de manière factuelle, afin d'apporter des réponses à des questions que ses admirateurs et ses détracteurs se posent : comment une star de reportages ultra-polluants est-il devenu le grand défenseur de l'écologie en France ? Quelle est son influence réelle sur la classe politique française ? Profite-t-il d'un business Ushuaïa ?

La force de l'auteur est de s'en tenir aux faits afin de nous présenter un personnage humain et sensible, dont l'enfance traumatisante l'a conduit à dépasser ses limites pour devenir une personnalité hors du commun, animateur TV réputé séducteur et intransigeant. Puis, écologiste par expérience, à force de côtoyer la faune et la flore, survolant un monde qui se perd dans l'exploitation intensive et l'individualisme, il se rapproche de personnalités telles que Pierre Rabhi, Edgar Morin et Patrick Viveret, véritables pères de l'écologie. Grâce à ces penseurs, il s'ouvre vers une dimension qu'il dit lui-même plus spirituelle.

Évidemment, l'événement c'est les présidentielles de 2007. L'ex-aventurier rassemblait alors 15% d'intentions de vote au premier tour. Début avril 2010, il était encore jugé le meilleur pour défendre l'environnement par 53% des Français. Hulot a bel et bien fait bouger la France, un des pays les plus en avance à l'heure actuelle en termes d'environnement.

Sans volonté de casser une icône tout en démontrant les travers de sa vie médiatique, Nicolas Hulot nous apparaît comme un Homme, tout simplement, avec une vie balancée entre ses convictions profondes et sincères et une image médiatique lisse et convaincante mais dépolie d'un passé entre deux eaux.

Après l'échec de son film Le syndrome du Titanic, oeuvre signant l'aboutissement d'une réflexion puissante chez son auteur, Hulot ne serait-il pas lui-même en pleine traversé du désert ?

Sain Nicolas, de Bérengère Bonte, aux Editions du Moment, 200 p, 19.95 €

Matyas LeBrun
Articles du thème Green people
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par lunazen le 2 août 2010 à 14h19
Un homme plein de convictions

En pleine traversée du désert ? Probablement. Un homme admirable, c'est ce que je pense. Tout ce qui ne plait pas suscite la critique alors qu'il ait des détracteurs ne m'étonnent guère surtout que ceux-ci font partis de ceux qui n'en ont rien à faire de la planète. Il a fait des erreurs dans le passé soit, il a appris de ces erreurs ! Qui peut en dire autant ?

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !