Vivre et travailler autrement

Publié le 4 juin 2008 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Il y a encore des ruraux qui rêvent d’avoir le style de vie des citadins …  Il y a de plus en plus de citadins qui rêvent d’avoir le style de vie des ruraux.

Vivre et travailler autrement

On s’aperçoit qu’il est plus facile pour un rural de devenir urbain que l’inverse ; peut être parce que le flux a toujours été organisé dans ce sens.

Cependant la distance entre campagne et ville se réduit : routes, électricité, téléphone, Internet (la population agricole fait partie des catégories socio-professionnelles les plus "branchées").

Après le développement des maisons secondaires beaucoup de propriétaires les habitent de manière permanente tout en continuant de travailler en ville : apparaissent maintenant les « Rurbains » ?

En général les familles s’installent là où elles trouvent du travail. Cependant depuis le développement des communications certains choisissent de s’installer quelque part et font venir à eux les activités professionnelles.

  • Soit ils produisent un travail intellectuel, ils se rendent en ville de temps en temps ou régulièrement pour prendre et/ou chercher des commandes et/ou livrer le résultat de leur travail. D’ailleurs une partie du travail se fait de plus en plus par Internet.
  • Soit ils produisent un service ou des produits qu’ils vendent sur place à des citadins qui se déplacent. Dans ce type d’activité on trouve majoritairement des activités d’artisanat, de production vivrière, de tourisme, d’accueil.

Beaucoup de tentatives, quelques réussites - comment augmenter ses chances ?

En rencontrant d’autres personnes qui font et vivent ce choix, en rejoignant des réseaux, en étudiant la faisabilité de son projet, en se formant, en choisissant des secteurs en expansion comme le bio et/ou le tourisme.

Cet article est tiré du site de l’association Intelligence Verte qui a pour vocation la sauvegarde des espèces végétales et animales et la réhabilitation de variété agricoles anciennes. Retrouvez le programme des stages de Jardinage biologique à la Ferme de Sainte Marthe.

Jean-Yves Fromonot
Articles du thème Interview engagée
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par nad44 le 13 mars 2009 à 09h38
Donnez-moi votre avis...

Petite écolo, depuis la naissance de mon fils ainé de 8 ans(j'en ai 3), j'ai décidé il y a environ 1 an de concilier mon métier de serveuse et mes convictions.
Une idée met venue... ouvrir un bar bio, citoyen et privilégiant le producteur local... Je passe pour une illuminée!
Qu'en pensez-vous?

Par mélanie le 24 août 2009 à 11h06
bonne idees

ta ouvert ton bar c

Par nicole le 13 mai 2010 à 17h04
plus d'un an...

nous sommes en 2010,qu'est devenu ton idée?je trouve que c'est une bonne façon de faire passer ces convictions

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte