WWOOF ?

Publié le 15 février 2011

Vous rêvez de vous lancer dans le jardinage bio, mais vous ne savez pas comment tenir une pelle ? Vous avez envie de quitter la ville quelques jours pour prendre l’air, mais vous ne voulez pas lézarder sur la plage ? Vous avez envie de rencontrer des gens qui vous fassent partager leur quotidien et leur métier, et vous êtes en vacances ? Il y a mille et une raisons pour WWOOFer, trouvez la vôtre !

WWOOF ?

WWOOFer, c’est aller à la rencontre d’agriculteurs bio tout en leur donnant un coup de main pour s’occuper des fruits et légumes, de la ferme, des animaux, bref, WWOOFer, c’est passer quelques jours au grand air tout en étant utile et en apprenant beaucoup !

L’anglicisme barbare WWOOFer (à la fois verbe désignant l’activité de WWOOFing et nom commun désignant la personne pratiquant le WWOOFing) vient de WWOOF, qui signifie World-Wide Opportunities on Organic Farms, autrement dit, «  possibilités dans les fermes bio du monde entier ». Le principe est simple et original : vous vous invitez (en le prévenant tout de même !) chez un agriculteur bio en France ou ailleurs, et en échange du toit et du couvert, vous participez à la vie de la ferme. Totalement gratuit dans les deux sens (vous ne devez pas payer le gîte mais vous n’êtes pas payée pour aider à la ferme), le WWOOFing est l’occasion d’aller à la rencontre des agriculteurs, de partager la vie de la ferme et (re)découvrir l’origine des fruits et légumes que l’on trouve dans nos assiettes.

Selon la région dans laquelle vous choisissez de partir WWOOFer, vous  ne vivrez pas les mêmes expériences : retour au terroir, avec ses traditions et ses habitudes… Pommes ou raisin, il faut choisir ! Les plus aventurières, pour qui les régions françaises ne suffisent plus, trouveront avec le WWOOFing une occasion en or pour découvrir le monde loin des décors de carte postale. Le système, présent sur les cinq continents, fait des adeptes dans les pays les plus inattendus (Népal, Iles Tonga, Kazakhstan, …). Quelle meilleure façon de découvrir les us et coutumes locales que d’aller à la ferme ?

Basé sur l’échange et l’enrichissement humain mutuel, le WWOOFing vous donne l’occasion de voir les produits bio dans leur environnement naturel. De quoi vous convaincre définitivement de voir le monde en bio !

Site officiel du WWOOFing France : www.WWOOF.fr

Liste des pays où l’on peut pratiquer le WWOOF : en français ou en anglais.

Claire Sejournet
Articles du dossier Economie humaine
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !