Journée mondiale

5 juin : Journée mondiale de l'envionnement

Publié le 3 juin 2016 - Mis à jour le 8 juin 2016
La Journée mondiale de l'environnement 2016 est consacrée à la protection des espèces sauvages
La Journée mondiale de l'environnement 2016 est consacrée à la protection des espèces sauvages
© Pixabay

6 mois après la fin de la Cop21 et les nouvelles résolutions qui ont été prises protéger la planète, c'est aujourd'hui la journée de l'environnement le 5 juin ! Le thème de cette année est fort : la tolérance zéro du commerce illégal d'espèces sauvages. On vous en dit davantage.

La journée mondiale de l’environnement a été mise en place par les Nations-Unies. Elle est célébrée tous les ans, le 5 juin, et permet de s’interroger sur les questions essentielles autour de sa protection et des conséquences de l’activité de l’homme. 

Cette année, le thème est : « tolérance zéro à l’égard du commerce illicite d’espèces sauvages. » En effet, il s’agit du troisième plus gros trafic illégal après la drogue et les armes ! De quoi nous alarmer et nous faire agir. Selon les estimations, il correspondrait à 15 à 160 milliards d’euros par an. D’après un rapport des Nation et Interpol, ce trafic financerait tant le crime organisé que des groupes paramilitaires… 

Quand on pense au trafic d'espèces sauvages, on pense bien sûr le braconnage. Mais ça ne s'arrête pas là : il n’y en n'aurait pas s’il n’y avait personne pour acheter ensuite. Les touristes sont en partie responsables de cet immense trafic. Pourquoi ? Parce qu’encore beaucoup ramènent dans leurs bagages des objets issus de l’artisanat local mais fait avec des matériaux illicites comme par exemple l’ivoire ou des colliers avec des dents de requin. D’autres encore souhaitent avoir des animaux « exotiques » chez eux sans se rendre compte ni du fait qu’ils soient dangereux ni même qu’une maison et encore moins un appartement n’est absolument pas le lieu de vie d’un animal sauvage.

Cette année, le thème de la Journée de l'environnement nous rappelle qu'il est urgent d'agir. Entre 2010 et 2012, 100 000 éléphants d'Afrique ont été tués alors qu'on en comptait moins de 500 000. En Afrique du Sud, 1175 rhinocéros ont été tués en 2015, contre 13 en 2007... Les chiffres donnent le tournis. Il faut agir. Les autorités se mobilisent, Etats et associations s'organisent pour mettre en place des actions anti-braconnage sur le terrain et dans les aéroports. Par exemple, les douanes sont peu à peu formées pour dispenser les premiers soins aux animaux récupérés.

Et vous, que pouvez-vous faire ? Lorsque vous partez dans des pays exotiques, faites attention aux objets que vous pourriez acheter, aux parcs que vous visitez (assurez-vous que les animaux y sont bien traités), respecter la nature. Et vous pouvez aussi soutenir des associations ! On pense bien sûr au WWF mais il y en a d'autres comme l'ASPAS, la LPO, IFAW...

Cette journée de l'environnement n’a pas pour but d’être accablante et négative bien au contraire, elle se veut être positive ! Le but est de montrer que chacun est capable d’agir, de faire bouger les choses et ainsi avoir un véritable impact sur la planète.

En 2015, 2861 activités ont été proposées et c’est 1.26 million de personnes qui y ont participées dans le monde entier ! 

Pour plus d'informations : http://wed2016.com/fr

Articles du dossier Mon animal et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte