Cuisine Bio

Adravasti : voyage au cœur de l'huile d'olive bio

Publié le 22 janvier 2016
L'huile d'olive, élément clé du régime crétois
L'huile d'olive, élément clé du régime crétois
© Pixabay

Les oliviers et l'huile d'olive nous donnent tout de suite l'impression de partir dans le Sud... Qu'attendez-vous pour vous évader ?

Fermez les yeux et partez en Grèce, au cœur d'un minuscule village à l'extrémité orientale de la Crète. A quelques dizaines de kilomètres de la célèbre vue où les montagnes s'enfoncent dans la mer, Adravasti continue de cultiver traditionnellement la terre et y fait pousser ses oliviers. « C'est une histoire de famille », pour Manon Desportes, la fondatrice du projet. Elle explique, que depuis son enfance, elle se rend en Crète, dans ce petit village et que « chaque été, elle s'émerveille de la qualité exceptionnelle de l'huile ». Après avoir vécu à Paris, d'abord comme étudiante en école de commerce puis en travaillant dans le secteur du tourisme, elle se lance dans l'entrepreneuriat. Pour elle, Adravasti est un projet qui a du sens.
Elle parle de la chaleur des terrasses sur lesquelles elle courrait pieds nus quand elle était enfant, de l'odeur de l'origan et du bien sûr du goût puissant de l'huile d'olive qui assaisonnait ses salades de tomates et de concombres.
« Le bio s'est imposé comme une évidence ! »
Aujourd'hui, elle propose aux consommateurs français d'adopter, de recevoir ou d'offrir un olivier et surtout de consommer de l'huile d'olive bio de très grande qualité. Oui, parce que dans un souci d'amour de la nature et des hommes, elle cultive traditionnellement son huile et a supprimé tous les intermédiaires d'une potentielle chaîne de valeur. Elle souhaite que cette huile bio « de terroir » soit achetée à un prix raisonnable et que ses producteurs soient rémunérés de manière juste.
Elle cherche à « permettre aux consommateurs de s'engager et de créer un lien émotionnel avec leur olivier. Ils choisissent leur arbre sur le site, reçoivent de leurs nouvelles toute l'année et ils peuvent même participer à la récolte. » Oui oui, vous avez bien lu, elle vous invite à récolter vous-même les olives de votre arbre.
Elle raconte, « le bio s'est imposé comme une évidence. Je voulais commercialiser une huile naturelle à la fois bonne pour les papilles, l'environnement, la santé des consommateurs comme celle des producteurs. Et en arrosant leurs arbres un minimum, nos producteurs économisent non seulement une ressource précieuse en Crète mais obtiennent des olives gorgées d'huile et non d'eau, ce qui permet d'obtenir une huile très puissante en goût. » Elle continue : « ce n'est pas un hasard si on parle sans cesse du "régime crétois" ! L’huile d’olive extra vierge, en particulier celle pressée à froid, contient environ 30 polyphénols. Ils agissent comme des antioxydants, réduisant l’inflammation et aidant à limiter les effets de l’âge, particulièrement sur le cœur et le cerveau. »

Enfin, écolo jusqu'au bout, Adravasti a choisi un emballage et un mode de transport respectueux de l'environnement. La marque utilise des bidons en métal opaques. Petits et légers, ils allègent le bilan carbone dû au transport et le recyclage du métal est moins énergivore que celui du verre. 
 
 
Infos pratiques
Commandez votre huile sur adravasti.fr et choisissez la formule la plus adaptée à votre consommation : 
1. - 1 litre tous les 4 mois soit 3 litres par an pour 49€ (16,30€ le litre)
2. - 1 litre tous les 3 mois soit 4 litres par an pour 63€ (15,80€ le litre)
3. - 1 litre tous les 2 mois soit 6 litres par an pour 92€ (15,30€ le litre)
Plus d'infos sur adravasti.fr
Articles du thème Alimentation vivante
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte