Agriculture

Agriculture bio, plus on sème plus c'est rentable

Publié le 18 août 2016
L'agriculture bio, on l'aime et elle nous le rend bien
L'agriculture bio, on l'aime et elle nous le rend bien
© flickr-Tom Le Chat

Les « bio-sceptiques » vont devoir changer de refrain. A force d'entendre dire que l'agriculture biologique rapporte peu et ne produit pas assez, l'Institut de recherche suisse de l'agriculture biologique révèle en grande pompe que non seulement ce mode de production présente des rendements comparables à l'agriculture traditionnelle et, en plus, il génère des revenus plus importants pour les paysans. Explications.

Au Kenya, dix ans après avoir débuté son étude auprès de paysans locaux, l'Institut de recherche suisse de l'agriculture biologique (FIBL) est formel : avec le bio, un paysan peut produire autant et gagner beaucoup plus !

En effet, grâce à des produits intrants peu coûteux (produits apportés à la terre pour de meilleures récoltes), et à des prix de vente un peu plus élevés, un agriculteur bio kényan peut voir ses bénéfices augmentés de 63 % dès la sixième année !

Certaines voix donnent du coffre et prétendent que les pays d'Afrique ou des Tropiques n’arriveront pas à passer cette transition biologique. Ce à quoi répond Noah Adamtey, du FIBL :« que tous ceux qui prétendent que l'agriculture bio n'est pas adaptée aux climats tropicaux en raison des organismes nuisibles et des maladies le constatent de leurs propres yeux. ».

Convaincu que l'avenir sera bio, le FIBL transmet déjà son savoir-faire aux paysans kényans. Une aide bienvenue puisque les champs kényans n'ont jamais été aussi fertiles !

 

Articles du dossier Cuisine d'ailleurs
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte