ASEF

Chronique de l'ASEF : chaque semaine, l'actu Santé-Environnement de l'ASEF

Publié le 9 octobre 2013 - Mis à jour le 10 octobre 2013
1/3

1 Les boissons qui donnent des ailes suspectées

On s’en doutait déjà, les boissons énergisantes - vous savez celles qui promettent de vous donner des ailes - ne seraient pas sans risque sur la santé…. C’est ce qu’a révélé cette semaine une étude menée par l’Agence nationale de la sécurité sanitaire. Les scientifiques montrent que les principaux symptômes relevés suite à la consommation de ces boissons sont essentiellement psycho-comportementaux, neurologiques et cardio-vasculaires (sensations d’oppression ou de douleurs thoraciques, de la tachycardie, de l’hypertension et des troubles du rythme allant jusqu’à l’arrêt cardiaque). 

© photl

2 Le sport : plus efficace que les médicaments ?

On vous a déjà dit de faire du sport pour garder la ligne, vous muscler, prévenir les maladies cardio-vasculaires ou encore pour booster votre mémoire. Mais vous a-t-on déjà dit qu’il pouvait remplacer vos médicaments ? C’est ce qu’une récente étude scientifique vient en tout cas de montrer. Des chercheurs britanniques et américains ont constaté que le sport serait aussi efficace que les traitements médicaux pour prévenir l'apparition de certaines pathologies et accompagner un malade dans son rétablissement. 

© Fotolia

3 Le stress rend fou ?

Enfin, dernière info de la semaine : une étude suédoise a montré que les évènements stressants au cours d’une vie pouvaient augmenter le risque de démence comme la maladie d’Alzheimer en fin de vie chez la femme. Encore une bonne raison d’apprendre à gérer son stress Mesdames !

Les boissons énergisantes suspectées d’être toxiques, le sport plus efficace que les médicaments et le stress à l’origine de la démence des personnes âgées : voilà ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine dans l'actualité Santé-Environnement.

Les boissons qui donnent des ailes suspectées

On s’en doutait déjà, les boissons énergisantes - vous savez celles qui promettent de vous donner des ailes - ne seraient pas sans risque sur la santé…. C’est ce qu’a révélé cette semaine une étude menée par l’Agence nationale de la sécurité sanitaire. Les scientifiques montrent que les principaux symptômes relevés suite à la consommation de ces boissons sont essentiellement psycho-comportementaux, neurologiques et cardio-vasculaires (sensations d’oppression ou de douleurs thoraciques, de la tachycardie, de l’hypertension et des troubles du rythme allant jusqu’à l’arrêt cardiaque). Ces sodas enrichis en diverses substances « excitantes » comme la caféine, la taurine ou encore le guarana, sont devenus très tendances. Aujourd’hui, ils sont régulièrement consommés par 9 millions de Français et notamment par des enfants ! Un enfant sur 5 âgé entre 3 et 10 ans en aurait déjà bu. Les médecins de l’ASEF, et ce, quel que soit votre âge, vous les déconseillent fortement. D’autant plus, qu’elles n’ont absolument aucun intérêt nutritionnel !

Le sport : plus efficace que les médicaments ?

On vous a déjà dit de faire du sport pour garder la ligne, vous muscler, prévenir les maladies cardio-vasculaires ou encore pour booster votre mémoire. Mais vous a-t-on déjà dit qu’il pouvait remplacer vos médicaments ? C’est ce qu’une récente étude scientifique vient en tout cas de montrer. Des chercheurs britanniques et américains ont constaté que le sport serait aussi efficace que les traitements médicaux pour prévenir l'apparition de certaines pathologies et accompagner un malade dans son rétablissement. L’activité physique serait même plus bénéfique pour éviter les complications après une affection coronarienne qu’un traitement à base de statines - des médicaments prescrits pour combattre l'excès de cholestérol. De même pour la rééducation des patients ayant fait un accident vasculaire cérébral (AVC), le sport serait plus efficace qu’un traitement médicamenteux ! Une nouvelle bonne raison de chausser ses baskets !

Le stress rend fou ?

Enfin, dernière info de la semaine : une étude suédoise a montré que les évènements stressants au cours d’une vie pouvaient augmenter le risque de démence comme la maladie d’Alzheimer en fin de vie chez la femme. Encore une bonne raison d’apprendre à gérer son stress Mesdames !

Retrouvez dans le détail, toutes les informations sur ces actualités sur le site de l’Association Santé Environnement France : www.asef-asso.fr

Articles du dossier La Chronique de l'ASEF
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte