Agriculture bio

Les bons chiffres de la bio en 2015

Publié le 26 février 2016 - Mis à jour le 29 février 2016
2015, une année record pour la bio
2015, une année record pour la bio
© Pixabay

2016 démarre sur les chapeaux de roues dans le monde de l’agriculture bio : la demande ne cesse d’augmenter et le nombre d’agriculteurs passant au bio suit la même tendance. Une tendance forte qui fait suite à la consolidation du secteur observée en 2015.

L’Agence Bio a révélé hier, 25 février, les chiffres de la bio pour 2015. Une année faste dans le monde du bio : record d’acheteurs et de consommateurs, explosion des surfaces cultivées en bio (+ 17 % par rapport à 2014 tout de même !). Toute l’économie ne peut se vanter d’une telle bonne santé.

La santé, un critère majeur dans le choix de passer au bio : 63% des Français le place en premier, suivi de près par la question de la préservation de l’environnement (58%). Désormais, 9 Français sur 10 consomment des produits bio, dont 65 % sont des consommateurs réguliers, c’est-à-dire plus d’une fois par mois. On ne dépassait pas les 49% en 2014 ! Et l’on atteint enfin la barre symbolique des 10% de consommateurs quotidiens de bio. Plus ou moins le même chiffre que le pourcentage de Français déclarant ne jamais consommer bio (11 %, contre 46 % en 2003 !). La tendance bio est donc définitivement bien ancrée dans les mœurs.

82 % des Français font confiance aux produits bio, dont il faut rappeler qu’ils sont produits sans utilisation de la moindre substance de synthèse. Une réalité que martèlent les représentants de l’Agence Bio présents à la conférence de presse, rappelant que les agriculteurs bio sont les premiers pénalisés en cas de contamination de leur parcelle par les produits de synthèse de champs avoisinants. « Les contrôles sont sévères, les agriculteurs peuvent se voir refuser le passage au bio de certaines parcelles si les conditions de garantie ne sont pas garanties », explique ainsi Elisabeth Mercier, directrice de l’Agence Bio.

Retour aux chiffres. Les Français achètent avant tout des produits frais : fruits, légumes, lait, œufs, viande. « Consommer bio fait changer les habitudes alimentaires », souligne Elisabeth Mercier. En effet, 42% des consommateurs changent leur comportement en achetant bio : ils achètent de plus en plus bio (73 %), préfèrent les produits de saison (70%) et les produits frais (63%) et font attention à limiter les pertes et gaspillage (56 %). Être consomm’acteur n’est pas un vain mot, mais une belle réalité !

Notons aussi que de plus en plus de consommateurs sont passés au bio exclusif pour certaines catégories de produits. Ainsi 46% des consommateurs d’œufs bio ne les consomment que bio, 43 % des consommateurs d’huile bio ne la consomment que bio et 41 % des consommateurs de lait bio ne le consomment que bio.

Si la vigilance sanitaire est la première raison de consommer bio (82 %), l’enquête de l’Agence Bio révèle aussi que 81 % des consommateurs bio le sont par pragmatisme, c’est-à-dire qu’ils consomment bio lorsqu’ils en trouvent ou pour certains produits particuliers. Cela se confirme par la diversité des lieux d’achat du bio : en grandes et moyennes surfaces (81 %), sur les marchés (33 %), en magasins spécialisés (29 %), à la ferme (23 %), chez des artisans-commerçants (21 %), en drive (5 %). Conséquence logique, les Français aimeraient plus de bio disponible via tous ces canaux. Une demande à ne pas négliger puisque 93 % des consommateurs bio entendent maintenir ou augmenter leur consommation de produits bio dans les 6 prochains mois.

 

Tous les chiffres proviennent de l’enquête de l’Agence Bio publiée le 25 février 2016.

Et pour vous, le bio, c'est quoi ? Donnez votre avis en participant à notre grande enquête 2016 !

Articles du thème Agroécologie
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte