Food

Les "cantines rebelles", pour une restauration collective qui bouge

Publié le 15 novembre 2016 - Mis à jour le 16 novembre 2016
© Pixabay

Pour la première édition des Victoires des cantines rebelles, dix lauréats ont été primés pour leur volonté de donner une nouvelle dimension à la restauration collective et au développement des territoires.

Le collectif Un Plus Bio, premier réseau national de cantines bio, a récompensé les acteurs qui oeuvrent chaque jour pour améliorer les politiques alimentaires et proposer de nouvelles formes de restauration collective.

10 lauréats ont été primés sur 43 candidats dans les différentes catégories: la Ville de Grande-Synthe (59) pour le prix Courage politique, le collectif "Pas d'usine, on cuisine" (Les Lilas, 93) pour le prix Engagement citoyen, le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantique (64) pour le prix Approvisionnement responsable, la ville de Mouans-Sartoux (06) pour le prix Ambition pédagogique, le réseau Croc La Vie pour le prix Bio au juste prix, le foyer du Romarin (Ehpad) (Clapiers (34)) pour le prix Santé dans l'assiette, la ville de Manduel (30) pour le prix cuisine vivante, la ville d'Ungersheim (68) pour le prix Territoire en transition, la ville de Bègles (33) pour le prix alternative au menu et "Les casseroles de la restauration collective pour le prix du média d'investigation. Cette première édition a donc servi à mettre en lumière l'association Un Plus Bio.

Au programme des festivités, 10 parrains triés sur le volet de différents milieux professionnels mais tous unis dans une démarche de développer une alimentation saine, bio et durable comme le chef cuisinier Thierry Marx, le directeur d'Ecocert France Thierry Stoedzel, Henri de Pazzis (fondateur de Pronatura, agriculteur et co-auteur de La part de la terre) ou encore Eric de Kermel (responsable du magazine Terre Sauvage et directeur de Bayard).

Quel est le prinicpe du collectif Un Plus Bio?

L'association Un Plus Bio a pour ambition de mettre "en réseau les territoires et les acteurs engagés dans une restauration collective bio, locale saine et juste afin de les aider à réussir les changements alimentaires." Elle est actuellement en France le premier réseau national des cantines bio. Depuis sa création en 2002, l'assiociation Un Plus Bio a mené de nombreux combats comme la création d'un kit "Manger bio" qui deviendra la référence en France dés 2002, la recherche-action d'un plan national des collectivités qui s'engagent  dans le changements des pratiques alimentaires ou encore le manifeste "Quand les cantines se rebellent, manifeste pour une restauration collective bio, locale, saine et juste" en 2015 et la campagne nationale "Fais bouger ta cantine!" lancée cette année. De ce collectif est né en 2013, le Club des Territoires Un Plus Bio qui a pour vocation " de représenter les élus des collectivités membres dont la politique alimentaire locale est orientée vers la qualité, et qui considèrent comme indissociables les enjeux agricoles, économiques, sociaux et environnementaux". 

Un pas vers le "tout bio" dans nos cantines scolaires?

Fort de son succès depuis de nombreuses années, le Club des Territoires Un Plus Bio rassemble à ce jour une quarantaine de structures et de collectivités qui représentent près de 15% de la restauration collective en France. Si tous ne sont pas tournés vers une alimentation 100% bio, le message porté par l'association est de "faire bouger les lignes de l'alimentation dans les cantines et porter la réflexion au niveau national". Une volonté de réformer les menus des cantines scolaires qui trouve un écho tout particulier ces derniers temps avec la revendication des eurodéputés, en octobre dernier, pour davantage de bio dans les restaurations collectives. Une mesure encouragée par Eric Andrieu, vice-président (groupe socialiste) de la Commission de l'agriculture du Parlement européen et plébisicitée par de nombreux français. En effet, selon le sondage Ifop paru en 2016, 76% des français sont favorables à l'introduction du bio dans les cantines. Le Sénat a rejeté le projet de loi visant à inclure du bio dans les cantines scolaires.

Au cours de cette cérémonie des Victoires des cantines rebelles, le premier guide à l'usage des parents pour des cantines plus bio, "Cantines bio, le guide pratique des parents" a été présenté pour sensibiliser un plus large public sur les besoins de se tourner vers une alimentation plus locale, plus bio et plus responsable. 

Articles du même dossier
http://partenaire.palpix.com/www/delivery/ck.php?oaparams=2__bannerid=1157__zoneid=0__cb=721ec4aee0__oadest=https://naturedecouvertes.commander1.com/c3/?tcs=2238&chn=partners&src=femininbio&cmp=15193950&url=http://www.natureetdecouvertes.com/bien-etre/relaxation-sommeil/appareils-sommeil/dodow-15193950?utm_source=Femininbio&utm_medium=Flux&utm_campaign=15193950&LGWCODE=15193950;19736;1240 Cadeau Homme Dodow 49,00€
http://partenaire.palpix.com/www/delivery/ck.php?oaparams=2__bannerid=1157__zoneid=0__cb=721ec4aee0__oadest=https://naturedecouvertes.commander1.com/c3/?tcs=2238&chn=partners&src=femininbio&cmp=15192800&url=http://www.natureetdecouvertes.com/bien-etre/relaxation-sommeil/bouillottes-coussins-chauffants/coussin-cervical-chauffant-15192800?utm_source=Femininbio&utm_medium=Flux&utm_campaign=15192800&LGWCODE=15192800;19736;1240 Cadeau Homme Coussin cervical chauffant 29,95€
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte