Femmes

Célébrons la femme debout !

Publié le 13 décembre 2013 - Mis à jour le 19 août 2014
Christine Marsan est psychothérapeute et coach, écrivain et conférencière au service de l'humain, de la coopération et de la mutation de la société
Osons nous dresser pour rêver ensemble le monde de demain et nous donner la main pour qu’il advienne.
Osons nous dresser pour rêver ensemble le monde de demain et nous donner la main pour qu’il advienne.
© photl

En chacune de nous, il y a une Femme Debout..

Celle qui sait protéger la vie, avec courage et délicatesse ;

Celle qui donne la vie, par la magie du vivant qui vient se nicher plusieurs mois dans son ventre arrondi ;

Celle qui prend soin de toute sa famille avec détermination, force, chaque jour, sans faillir ;

Celle qui s’est dressée contre les injustices, qui a su braver les humiliations, les insultes, les emprisonnements pour apporter aux femmes d’aujourd’hui la liberté, le droit de voter, de choisir son compagnon par amour et non par devoir, de choisir de procréer ou pas, de pouvoir se séparer en toute légalité, d’avoir des droits équivalents et de les faire respecter ;

Celle qui s’est mobilisée pour les humiliées d’entre nous, handicapées, coupées de la société par la misère ou la détresse ;

Celle qui a su se dresser face aux violeurs, harceleurs et à tous ceux qui ont martyrisé la virginité de chacune, cet écrin délicat, privé et si souvent malmené ;

Celle qui est allée dans les usines gagner son indépendance et qui nous permet aujourd’hui de choisir notre emploi ;

Merci à la première femme médecin, la première avocate, la première scientifique, la première diplômée qui a ouvert la voie de la liberté de penser, d’étudier, de permettre à chacune de choisir sa vie.

Merci au courage de ces femmes, premières prêtres, rabbins et imams qui ont osé écouter leur cœur et leur inspiration divine et occuper des places sacrées pour retrouver leur rôle de prêtresse et de guide spirituel.

Aujourd’hui je rends hommage à toutes ces femmes qui nous ont précédées et qui nous ont permis d’être qui nous sommes, des femmes diverses, plurielles, aux couleurs chamarrées des différences reconnues, des Femmes belles de leur identité, de leur féminité, des Femmes Debout !

Osons nous lever et déployer nos talents, nos puissances douces, nos forces tranquilles, nos singularités, osons la différence, osons le courage d’être tout simplement, de manifester nos potentiels et de réaliser nos rêves.

Osons nous dresser pour rêver ensemble le monde de demain et nous donner la main pour qu’il advienne.

Déployons notre estime de nous pour peindre les murs des villes des arc-en-ciel de lumière, des couleurs du printemps de la renaissance humaine, apportons au monde la singularité des Femmes Debout, qui préservant le vivant et la paix peuvent, ensemble co-créer un monde dans lequel chacun a sa place, retrouve sa dignité et participe à aimer et respecter toutes les formes de vie.

Soyons cette femme qui sait prendre la main d’un homme pour le respecter et le chérir et qui sait lui donner le goût de la respecter à son tour et de l’aimer dans sa singularité.

Grandissons ensemble dans nos humanités, déployons notre "complétude" réciproque, réconcilions en chacune de nous le masculin et le féminin pour que nous soyons ces femmes qui portent la nouvelle humanité : au-delà des clivages, des sexes, des genres, des couleurs.

Reconnaissons les différences pour les magnifier et donnons la main pour nous réconcilier, pardonnons aux millénaires de violence réciproque et co-construisons le monde de demain, pacifié, aimant et joyeux de tous les trésors de créativité que nous pouvons déployer à présent, unis pour le vivant !

J'achète mon Hors-Série en version PDF pour seulement 4,49€

 

Je télécharge mon Hors-Série depuis mon iPad pour seulement 4,49€

 

Articles du thème Solidarité
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par congo armelle le 3 avril 2014 à 14h23
celebrons les courages de la femme

je trouve que celle qui la mérite c'est celle vivante avec handicap vu son courage malgres ce qu'elle endure. dans la république démocratique du Congo ou elle n'a que deux occupations ;soit quémander, soit faire la couture, eh bien si elle est issue d'une famille riche. mais malgres cela, elle se bat pour .... je les encadre dans mon organisation et j'essaie de partager avec elle ce qu'elle endure.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte