Christine Oberdoff ou l'expédition green en Antarctique

Publié le 17 février 2011 - Mis à jour le 30 novembre 2012

A l'occasion du documentaire "l'Appel des Pôles" qui sera diffusé sur Ushuaïa TV, mercredi 23 février à 20h40, la journaliste Christine Oberdoff nous livre ses premiers sentiments et les enseignements qu'elle a retirés de cette expérience en Antarctique.

Appel des pôles de Christine Oberdoff

Dans le carde de vos émissions sur Ushuaïa TV, vous avez beaucoup voyagé, quel est votre regard de femme sur l'état de la planète ?
Je suis naturellement, presque viscéralement attachée à l'Afrique, non seulement parce-que mes parents y sont nés, que j'y ai travaillé pendant plus de 2 ans, qu'un de mes fils y vit , mais aussi parce-que lorsqu'on s'intéresse au développement durable, au sort de la planète, on sait bien que ce continent paie à la fois le prix fort des dérèglements du climat, mais aussi qu'une partie des solutions peut venir d'Afrique. C'est un continent riche de ses ressources minières bien-sûr, mais aussi de ses hommes , de sa natalité, de son imagination (au secours de la conjoncture), de sa capacité à survivre. Je crois parce-que nous l'avons vu , nous l'avons filmé, à la rencontre du Nord et du sud, à la conjonction des compétences, à la technologie couplée avec la sagesse ancestrale. J'ai donc été particulièrement marqué par les expériences de développement durable  dans le nord du Sénégal, où un vétérinaire franco-sénégalais a réussi à monter avec le concours des nomades peuls, une laiterie aujourd'hui en plein essor. Je me souviendrai aussi longtemps de la combativité des Tigréens dans les hauts plateaux Ethiopiens, face à la sécheresse et à la déforestation . Au pays de la Reine de Saba, les arbres renaissent, grâce à une ONG qui n'aurait rien pu faire sans la fierté et la volonté de survivre des Ethiopiens.

Qu'est ce que vous retenez de vos voyages ?
La rencontre du Nord et du Sud se vérifient aussi entre les 2 extrémités de la terre... c'est le sujet de "l'Appel des Pôles", notre dernier documentaire tourné en Antarctique avec notamment le concours de Michel Rocard , ambassadeur pour les pôles et d'Henriette Rasmussen, figure politique très chaleureuse et lucide , du Groënland.... Pourra-t-on grâce à la beauté sublime du grand continent blanc et à celle des peuples de l'Arctique, modifier la marche du monde ? Tenter une nouvelle gouvernance au nom de la préservation de l'environnement ? J'ai choisi d'y croire, c'est le sens de mon engagement de femme, de journaliste. J'ai pris le parti du rêve pragmatique. Celui qui conduit vers des expériences concrètes, citoyennes, aux 4 coins du monde , en marge de l'action politique. Nous journalistes, ne sommes que des passeurs de messages... mais on peut choisir ces messages sans travestir les faits.
Je suis maman de 3 garçons, et je ne me résous pas à une autre idée que celle d'un monde meilleure pour eux.

D'autres projets ?
A l'occasion de l'année internationale des forêts, je suis en train d'étudier avec nos partenaires différentes hypothèses de tournage, notamment en République Démocratique du Congo, et en Inde, mais avec toujours la même ligne éditoriale : l'écologie à hauteur d'homme ... et de femme !

"L'appel des pôles" Mercredi 23 février à 20h40 sur Ushuaïa TV
Voir la bande annonce

"L'appel des pôles" a été mis en images par Vincent Puybaret, le réalisateur des Spéciales d'Ushuaïa TV.

Stéphanie Jarroux
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par lunazen le 21 février 2011 à 13h40
A voir

Si ce n'est pour prendre conscience que nous devons beaucoup à la nature, regardons ce documentaire au moins pour la beauté des paysages qu'il nous apportera.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte