OGM

Corinne Lepage dénonce les pressions sur la recherche indépendante sur les OGM

Publié le 29 novembre 2013 - Mis à jour le 4 décembre 2013
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
Corinne Lepage dénonce les pressions pour la dépublication de l'étude du Pr Séralini sur les rats nourris avec des OGM
Corinne Lepage dénonce les pressions pour la dépublication de l'étude du Pr Séralini sur les rats nourris avec des OGM

Lors d'une conférence de presse à Bruxelles hier matin, Corinne Lepage, député européen, a dénoncé les pressions pour la dépublication de l'étude du Pr Séralini sur les rats nourris avec des OGM et la mainmise des lobbies sur le processus de décision sur les OGM.

Corinne Lepage a déclaré : "Les pressions pour la dépublication de l'étude du Pr Séralini montrent à quel point l'industrie biotech est en mesure de contrôler la production scientifique elle-même. On assiste à une véritable prise de pouvoir des lobbies et c'est extrêmement préoccupant pour nos sociétés."

"La publication du Pr Séralini pose les bonnes questions sur la toxicité à long-terme des OGM et de l'herbicide Roundup, ce n'est pas le faisant retirer de la publication que ces questions vont disparaître."

L'industrie est capable d'intervenir sur qui reçoit les financements, de nuire à la réputation des scientifiques qui publient des résultats en leur défaveur, et lorsque cela est le cas, de faire pression pour faire retirer les articles. Surtout l'industrie est trop bien représentée dans les instances officielles d'expertise. C'est toujours le même processus. Par exemple le Pr Ignacio Chapela, qui avait révélé la contamination du maïs mexicain par des OGM en publiant un article dans Nature en 2001, avait dû faire face, comme d'autres scientifiques, à de fortes pressions pour le retrait de son article.

Ces pressions s'inscrivent dans un contexte généralisé d'offensive en faveur des OGM. Le président Barroso a nommé un conseiller scientifique à la Commission, Mme Anne Glover, qui fait régulièrement des déclarations pro-OGM, et la Commission a récemment proposé pour la première fois depuis 1996 l'autorisation d'un maïs OGM à la culture en Europe. Par ailleurs les conflits d'intérêt restent nombreux à l'EFSA, l'agence européenne en charge de l'évaluation des risques des OGM.

"Je demande le retrait de Mme Glover de son poste de conseiller scientifique à la Commission. Par ailleurs, le rapport sur les interdictions nationales d'OGM adopté à une large majorité par le Parlement en juillet 2011 s'était prononcé en préalable pour une amélioration de l'indépendance de l'évaluation des risques des OGM, qui reste à venir. Il est temps que le Conseil des ministres cesse de bloquer ce dossier et en discute au plus vite", a conclu Corinne Lepage.

Articles du thème OGM
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par développeur durable le 29 novembre 2013 à 13h23
plus d'infos sur les OGM

Si le sujet des OGM vous intéresse, pour en savoir plus, voici un article intéressant qui aborde le sujet à travers une approche développement durable : http://lebilletdd.wordpress.com/2013/11/22/le-developpement-durable-et-l...
Bonne lecture!

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte