Le développement durable par la musique

Publié le 2 juin 2010 - Mis à jour le 30 novembre 2012

FémininBio soutient le Festival Alter Eco qui se tiendra le 10 juin prochain au Cabaret Sauvage.

Festival Alter Eco

On connaissait Alter Eco pour sa production et importation de produits issus du Commerce Equitable. Mais aujourd'hui, leur volonté de sensibiliser le public au commerce équitable et au développement durable se traduit par l'envie de s'engager autour de ses thèmes dans une dimension festive avec le premier Alter Eco Festival.
L'évènement a été éco-conçu avec un cahier des charges prenant en compte les éléments qui permettraient d'émettre  moins de CO2, avec par exemple : l'utilisation de vaisselle réutilisable ou compostable, l'impression des supports de communication à base d'encres végétales sur papier recyclé et/ou forêts gérées durablement... Soit une réduction de 40% des émissions de CO2 par rapport à une soirée musicale classique.
Pour ce qui est de la programmation musicale, les artistes suivants : Amsiwel, Mo Dj, Nuru Kane, Sierra Leone' Refugee All Star et Bibi Tanga seront présents.De quoi convaincre le public engagé à participer à ce formidable évènement.
Nous avons rencontré Laurent Muratet, directeur marketing Alter Eco, une interview rythmée !

C'est la première édition du festival Alter Eco, d'où vous est venue cette idée? Quel est votre objectif?

La problématique du développement durable est très anxiogène, notre objectif était donc de réunir des personnes autour de cette thématique mais sans l'aspect inquiétant qu'elle véhicule et plutôt dans la détente. Un festival de musique s'est donc révélé pour nous la meilleure idée car elle est un formidable
vecteur d'émotions. Le but est de se retrouver pour faire la fête et créer un véritable lien social avec les gens.
Nous souhaitons un festival à l'image de Solidays, sauf que la thématique est différente au lieu du Sida nous traitons du développement durable.
Les visiteurs pourront aussi trouver autour du festival un village associatif où seront présents Greenpeace mais aussi WWF et bien d'autres associations. Alter Eco sera présent dans une yourte du village associatif où les curieux pourront admirer les photos des producteurs issus du Commerce Equitable.

Vous faites part de votre cahier des charges pour montrer que tout est éco-conçu pour réduire au maximum les émissions de CO2. Mais organiser un festival dans cette démarche n'est pas sans coût. Combien vous a t-il coûté ? D'où vient le financement ?

Avec ce festival nous allons perdre de l'argent, car une démarche engagée coûte toujours plus chère. Cependant l'objectif n'était pas de rentabiliser le festival avec les places vendues ( 18 euros en prévente et 20 euros sur place) mais plutôt de faire de la communication pour nous faire connaitre. Pour le financement, il vient uniquement d'Alter Eco.

Envisagez-vous déjà une édition 2011 ?

C'est vraiment l'idée. On souhaite que le festival Alter Eco prenne de plus en plus d'ampleur d'années en années, encore une fois à l'image du festival Solidays.

Combien de personnes attendez vous ?

La capacité maximale du Cabaret Sauvage est de 1000 personnes. A partir de 600 personnes présentes au Festival nous considérerons l'évènement réussi. S'il y a les 1000 personnes ce sera encore mieux.

 
Pour plus d'informations rendez-vous sur le site du Festival Alter Eco
Alexandra Hoffmann
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par pauline35 le 10 mars 2011 à 20h08
et en 2011 ?

Avez-vous plus de news sur l'organisation du festival en 2011 ?

Des actions telles que celle-ci devraient être mesurées et boostées par le laboratoire du commerce équitable : laboequitable.fr

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte