Education

Education à la maison : Appel à soutien

Publié le 3 mars 2016
L'instruction en famille est légale.
L'instruction en famille est légale.
© Fotolia

FemininBio relaie l'appel lancé par Edita, maman d'une enfant de 11 ans à Paris, qui se bat pour faire reconnaitre la qualité de l'instruction en famille qu'elle propose à sa fille.

Appel à soutien :

Ma fille est instruite en famille, dans le respect de la loi. Une inspectrice de l’éducation nationale n'a pourtant pas hésité à nous signaler sur la base d'un rapport mensonger, ce que nous pouvons facilement prouver. Mais il est difficile de se défendre face au poids des institutions. Le juge du tribunal pour enfants a ordonné une MJIE (Mesure Judiciaire d'Investigation Éducative).

Au cours de cette enquête, nous ne parvenons toujours pas à nous faire entendre. Comment se défendre quand on est une maman solo au niveau de vie modeste, ayant fait un choix minoritaire, mais bien légal ?

Ma fille, qui a une vie sociale riche et de nombreuses activités  est instruite dans un contexte épanouissant, comme cela a été reconnu lors de l'enquête. Mais un soupçon d'emprise psychologique demeure, sur la base de préjugés et de discrimination. De nombreuses preuves formelles attestent de son équilibre (80 témoignages de parents, animateurs, éducateurs, psychologue...), et de son assiduité à des activités extérieures... Mais ces attestations ne sont pas lues et les témoins ne sont pas entendus. Seules les institutions (éducation nationale, mairie...), qui nous connaissent peu ou pour ainsi dire pas, sont sollicitées. L'enquête se déroule en huis clos, sans aucune rencontre extérieure qui démonterait pourtant sans délai les suspicions, et ce malgré mes nombreuses propositions dans ce sens. On me dit que ma fille ne va pas mal, qu'il n'y a pas de grave danger mais on préconise une AEMO pour faire intervenir un tiers inconnu et imposé ! 

Le blog d'Edita en ligne

Venez nous soutenir. Des familles instruisant en famille et des amis seront présents au Palais de justice. Des journalistes sont invités à couvrir l'affaire. Rendez-vous le 8 mars 2016 au Tribunal pour enfants à 14h, entrée Palais de justice, 10 bd du Palais, Paris 1er.

(arriver une demi heure en avance)

Plus d'infos

Articles du dossier Éduquer autrement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte