#MissBio2017

Emma Luche, du blog Planet Addict: "La Miss Bio, c'est une super occasion de montrer son engagement"

Publié le 20 avril 2017
Emma Luche, 2e dauphine Miss Bio 2017.
Emma Luche, 2e dauphine Miss Bio 2017.

Vous avez encore jusqu'au 24 avril minuit pour participer à la Miss Bio 2017 -les candidatures se font entièrement en ligne, sur www.lamissbio.com. Voici le témoignage de la 2e dauphine Miss Bio 2016, Emma Luche, qui a ainsi soutenu l'association Envol Vert.

Emma Luche, 2e dauphine Miss Bio 2016, revient sur son expérience, un an après. 
N'hésitez pas à l'imiter et à tenter l'aventure! Vous avez jusqu'au 24 avril minuit pour déposer votre candidature sur www.lamissbio.com

Peux-tu nous dire ce que t’a apporté le concours Miss Bio? 
Le concours était une belle expérience pour être l’ambassadrice d’une association qui m’est chère. Je suis bénévole pour Envol Vert depuis un moment et je soutiens leurs projets à 1000%. Je souhaitais avant tout faire connaître cette association franco-colombienne qui oeuvre à la préservation des forêts tropicales, car tous ceux qui y travaillent sont des convaincus et font beaucoup avec peu de moyens.Aussi, cela m’a permis de prendre connaissance de l’action d’autres associations que je connaissais moins, comme celle de Mountain Riders. Enfin, c’était pour moi une nouvelle opportunité de porter les valeurs éthiques que je transmets sur mon blog, Planet Addict.

As-tu eu des retours sur l’asso L’Envol Vert? 
Depuis le mois de mai 2016, Envol Vert a développé de nouvelles actions. Parmi elles, une campagne de communication “Les arbres nous parlent” déployée à l’occasion des 5 ans de l’association, l’accueil de congés solidaires sur un de leurs projets de terrain et la construction de nouvelles pépinières au Pérou et l’accompagnement des porteurs de projets locaux à la création d’activités économiques en lien avec la préservation de la nature. En fin d’année, Envol Vert a aussi lancé la campagne “l’effet papillon” : une animation interactive pour communiquer sur les résultats de 5 années de travail.

Et prochainement, l’association va construire un programme de sensibilisation à la biodiversité colombienne lors du semestre de la Colombie en France.

Quelles anecdotes retiens-tu de l’élection Miss Bio? 
Pour ma part, j’étais en quatrième position sur les classements révélés le long du concours. Je ne m’attendais donc pas du tout à passer le cap du trio de tête ! C’était une belle surprise de dernière minute. J’ai beaucoup aimé pouvoir rencontrer l’équipe de FemininBio, celle de Léa nature, ainsi que les deux autres participantes, Mély et Aurélie au cours de la remise de prix. L’aventure est devenue plus réelle et nous avons pu échanger sur de nombreux sujets green. Refaire le monde autour d’un déjeuner bio et mettre des visages sur des gens dont on aime le travail, je suis toujours partante !

Pourquoi recommanderais-tu à des femmes de candidater?
La Miss Bio est l’occasion de montrer son engagement et de mettre en valeur une cause que l’on soutient. Et puis je trouve ça super chouette de détourner le concept de Miss à une action solidaire. Comme quoi une femme n’a pas besoin de se dénuder pour porter un message !
 

N'hésitez pas à imiter Emma et à tenter l'aventure Miss Bio! Vous avez jusqu'au 24 avril minuit pour déposer votre candidature sur www.lamissbio.com

 

 

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte