Start-uppeuses solidaires

Entrepreneuses: 13 fondatrices de start-up posent pour Challenges

Publié le 11 septembre 2017
Les Start-Uppeuses ripostent dans "Challenges"
Les Start-Uppeuses ripostent dans "Challenges"
© JDF Connect

A la photo de 11 hommes créateurs d'entreprise du magazine "Capital", le titre concurrent "Challenges" a répondu avec le portrait de 13 femmes entrepreneuses. Car ce sont 40% de créations de boîtes qui sont désormais le fruit du travail de femmes.

L’entrepreunariat français au féminin se porte bien, merci ! C’est ce qu’ont souhaité faire savoir une douzaine de créatrices d’entreprise grâce à une photo publiée par le magazine économique Challenges. Une réponse à un cliché paru quelques jours plus tôt dans Capital pour illustrer la vitalité économique des start-up françaises : on y voyait 11 hommes en col blanc, dominant Paris, symbole du dynamisme économique du pays.

Sur la photo de Challenges, parue le 4 septembre, on voit donc les fondatrices de 13 entreprises, fières représentantes, elles aussi, de la « Start-up nation » voulue par le président Macron. Cette réponse enthousiasmante est bien là pour témoigner de la vitalité de l’entrepreneuriat féminin en France.
 

A lire sur FemininBio : Les femmes appelées à cesser le travail à 16h34 le 7 novembre

Un vivier de femmes entrepreneures en pleine expansion
Les chiffres publiés en mars 217 par l’Insee à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes en attestent : si seulement 21% des start-up françaises sont dirigées par des femmes en France, ces dernières étaient à l'origine de 40% des créations d'entreprise individuelle en 2015. Un chiffre en augmentation constante ces dernières années, puisqu’elles ne représentaient que 30% des créateurs d’entreprises en 2013. 

Nul doute d’ailleurs que la part des femmes parmi les créateurs d’entreprise continuera de croître : 69% d’entre elles ont une image positive de l’entrepreneuriat et 18% envisagent ou sont en train de créer leur entreprise. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que les femmes ne représentent encore que 3% des dirigeants et 15% des membres des comités exécutifs des grandes entreprises.

A lire sur FemininBio : Fabienne Boucraret : "Je n'envisage pas de m'ennuyer au travail" 

La solidarité féminine désormais bien organisée 
Et si les femmes sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, c’est aussi sans doute parce qu’elles se sentent de plus en plus soutenues par des réseaux de mieux en mieux organisés. Dans les grands groupes mais aussi et surtout en dehors, ces espaces de rencontre et d’entraide se développent et se renforcent chaque jour en France : Entreprendre Ensemble, Femmes 3000, Femmes entrepreneures, le Women’s forum, Action’Elles, Jamais sans Elles, Femmes & Sciences, Start Her… Autant d’associations et d’organisations qui pratiquent volontairement la discrimination positive sous forme de pépinières, d’incubateurs, ou simplement grâce à des échanges et à des évènements.
Avec un objectif commun : encourager les femmes à aller de l’avant et à faire fi du plafond de verre et des réticences qui subsistent encore dans un système hiérarchique hérité du patriarcat.

Prochaine initiative majeure en la matière : le Parlement du Féminin, co-organisé par Femininbio et le Parlement des Entrepreneurs d’avenir.
Le 18 décembre 2017 à l'Opéra Comique à Paris, il rassemblera toutes celles et tous ceux qui pensent et agissent pour une société plus équilibrée.
Inscriptions ouvertes à tous, à partir du 9 octobre 2017 sur Parlementdufeminin.com

Suivez le Parlement du Féminin sur Facebook, Twitter et Instagram, ainsi que sur FemininBio.com, via notre dossier Parlement du Féminin 2017.

Articles du dossier Parlement du Féminin 2017: toute l'actu autour du bien-être au travail
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte