Bien-être animal

La fin des lapins élevés en cage?

Publié le 14 mars 2017
Aujourd'hui, 99% des lapins élevés pour leur chair vivent en cage.
Aujourd'hui, 99% des lapins élevés pour leur chair vivent en cage.
© Pixabay

Le 14 mars 2017, les députés du Parlement européen ont voté en faveur d'une législation spécifique pour les lapins d'élevage. La Commission européenne est appelée à lancer un processus législatif en vue d'interdire les cages pour les lapins d'élevage dans toute l'Union européenne.

L'élevage des lapins en cage est voué à disparaître. Tout du moins c'est ce que laisse présager le vote des eurodéputés du Parlement européen qui se sont exprimés ce mardi en séance plénière en faveur du rapport demandant la suppression progressive des cages, l'amélioration des conditions d'élevage des lapins et une législation spécifique à l'espèce. Cette résolution laisse la voie à la Commission européenne pour entamer une procédure législative allant dans le sens de l'élimination progressive des cages pour les lapins d'élevage au sein de l'Union Européenne.

Il s'agit bien d'une avancée majeure pour la cause animale, et ce, au niveau européen ! "Quelle journée fantastique pour les lapins d'Europe ! L'élevage de lapin est très peu connu, mais des centaines de millions sont élevés en cage à travers l'Europe. Cette législation cruciale, spécifique à l'espèce, et le rapport sur le bien-être des lapins signifient clairement que leur bien-être ne peut plus être ignoré" se réjouit ainsi Léopoldine Charbonneaux, directrice du CIWF France

Des conditions actuelles désastreuses

On estime que près de 320 millions de lapins sont élevés en cage pour leur viande en Europe selon des données du FAOSTAT 2010-2013. 99% des lapins destinés à la consommation sont élevés dans des cages. La France est d'ailleurs le troisième producteur dans l'UE, produisant environ 37 millions de lapins par an. L'association en faveur de la protection des animaux, L214, avait remis à la Commission européenne 40 000 signatures de citoyens français pour exiger l'interdiction de l'élevage en cage. Une autre initiative menée par la CIWF France en mai 2016 avait abouti à une pétition qui avait récolté 600 000 signatures

Une enquête réalisée sur plusieurs années par l'association L214 avait permis de constater les conditions de vie catastrophiques des lapins : impossibilité de bondir, se redresser, se cacher, ronger... L214 révélait également que chaque lapin avait un espace de vie équivalent à une feuille A4, les animaux étant entassés à raison de 19 lapins par mètre carré, une situation qui ne respecte pas la Directive européenne 98/58 CE sur les conditions de "bien-être" des animaux d'élevage. Côté santé, L214 estime que "la consommation d'antibiotiques est 6 fois plus importante qu'en élevage porcin" et plus "20% des lapins de chair n'atteignent pas l'âge d'abattage de 73 jours".

Certains pays européens ont déjà interdit l'élevage en cages comme en Autriche. La Belgique quant à elle, prévoit déjà des systèmes alternatifs. Le vote des eurodéputés va donc dans le bon sens.

Articles du même dossier
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte