Ecologie

La fin des sacs plastiques, enfin une réalite !

Publié le 1 juillet 2016
A partir d'aujourd'hui, cette image appartient au passé.
A partir d'aujourd'hui, cette image appartient au passé.
© Pixabay

C'est une petite révolution pour la société mais un pas de géant pour la planète : à partir d'aujourd'hui, 1er juillet 2016, les sacs plastiques sont interdits en France. Zoom sur cette actu tant attendue par les amoureux et protecteurs de la planète.

Fragiles, polluants et à usage très limité, les sacs plastiques sont un fléau pour l'environnement. Qu'on en juge : fabriqués à partir de pétrole, leur usage se limite bien souvent à tenir le temps de rapporter les courses à la maison avant de finir à la poubelle si ce n'est en pleine nature, où ils polluent les sols et les paysages. Pire encore, ils s'envolent facilement car ils sont très légers et nombreux sont ceux qui finissent leur course folle dans l'océan où leurs effets négatifs sont au moins aussi importants : toujours polluants et lents à la dégradation, ils représentent de plus un danger pour la faune marine. Les tortues et les dauphins par exemple les confondent avec des méduses, les avalent et s'étouffent…

Il était temps d'agir à grande échelle, et c'est chose faite en ce 1er juillet 2016 : les sacs plastiques à usage unique (ceux distribués aux caisses des magasins principalement) d'une épaisseur inférieure à 50 µm, qu'ils soient gratuits ou payants, sont désormais tous interdits. 

Le vote de la loi prohibant la vaisselle jetable en plastique et les sacs plastiques à usage unique a été votée le 10 octobre 2014. Il aura fallu une longue négociation pour arriver à rendre effective cette interdiction : la date d'entrée en vigueur était fixée au 1er janvier dernier, puis reportée au 28 mars avant d'être finalement arrêtée au 1er juillet, aujourd'hui. Les acteurs du secteur avaient néanmoins commencé à s'organiser dès le début des années 2000 après la signature d'un accord volontaire visant à réduire la consommation de sacs plastiques à usage unique. Selon la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD), on serait ainsi passé de 10,5 milliards de sacs distribués en 2002 à 600 millions en 2013. 

Le mouvement ne fait que s'enclencher, car dès le 1er janvier 2017, l'interdiction sera élargie aux sacs en matières plastiques à usage unique ultra fin (par exemple ceux en libre-service au rayon des fruits et légumes) et aux emballages « blister » pour l'envoi des journaux et des publicités. En 2020, ce sera au tour de la vaisselle en plastique à usage unique d'être interdite.

On s'attend donc au développement de l'offre de sac en matières biosourcées, c’est-à-dire à base de matière végétale, et ceux qui peuvent être recyclés en sacs à compost, et à un changement dans les habitudes des consommateurs, avec le grand retour des cabas et autres tote-bags. On ne résiste d'ailleurs pas à partager avec vous une sélection de tote-bags et cabas green et engagés pour rester chic en allant faire ses courses !

Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte