Témoignages

Harcèlement sexuel: les femmes se confient sur Twitter avec #balancetonporc

Publié le 16 octobre 2017 - Mis à jour le 17 octobre 2017
© Unsplash.com/Andrew Neel

Plus de 150.000 messages et reprises, et au moins plus de 16.000 récits poignants : c’est le résultat d’un hashtag (sujet) lancé sur Twitter, #BalanceTonPorc, qui a suscité réactions et témoignages indignés autour du harcèlement sexuel.

Un véritable élan de protestations a été amorcé sur Twitter. Comme relevé par Le Figaro, c’est Sandra Muller qui a initié le mouvement ce 13 octobre dans la foulée de l'affaire Harry Weinstein (producteur d'Hollywood faisant l'objet de multiples accusations de viols et d'agressions sexuelles): cette journaliste travaillant pour la Lettre de l'audiovisuel a invité à raconter, « en donnant le nom et les détails, un harceleur sexuel que tu as connu dans ton boulot ».

Le hashtag #BalanceTonPorc connaît son pic de popularité le lendemain, avec le relai massif d'un tweet de Giulia Foïs, journaliste à France Inter. « Un red chef, grande radio, petit couloir, m'attrapant par la gorge: “Un jour, je vais te baiser, que tu le veuilles ou non” », écrit-elle. Suivent dès lors tout une série de témoignages, livrés par au moins 16.000 personnes, décompte Le Figaro.

Indécent d'exiger de porter plainte
« Sur #balancetonporc beaucoup de “ on va apprendre aux filles à se battre ” mais pas “ on va apprendre aux mecs à être normaux ”. Cherchez l'erreur », déplore une Twittos, Marie Ricci. « La majorité des témoignages ne donnent pas de nom ni de personne ni d'entreprise », relève-t-on sur France 3. « À quoi servent-ils alors ? À donner la force peut-être à certaines d'aller en justice, à soulager les autres du poids du silence. Une initiative pour faire évoluer les consciences. Aujourd'hui, la plupart des femmes qui portent plainte contre le harcèlement perdent leur emploi », rappelle la chaîne nationale.

D'ailleurs, sur Mashable, on rappelle pour quelles raisons il est indécent d'exiger des femmes témoignant via #BalanceTonPorc de porter plainte. Sur France Info, on évoque le fait que le gouvernement envisage de présenter l'an prochain au Parlement un projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles, notamment les violences sur mineurs. Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes (et invitée du Parlement du Féminin, en décembre), a lancé lundi 16 octobre, une consultation citoyenne, pour donner la parole aux citoyens, aux victimes, dans la continuité d'un Tour de France de l'égalité démarré le 4 octobre. 

Une parole que nous entendrons également au Parlement du Féminin, le 18 décembre prochain. 

Inscriptions ouvertes à tous sur Parlementdufeminin.com

Suivez le Parlement du Féminin sur Facebook, Twitter et Instagram, ainsi que sur FemininBio.com, via notre dossier Parlement du Féminin 2017.

 

Articles du dossier Parlement du Féminin 2017: toute l'actu autour du bien-être au travail
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !