Alimentation

Interdiction du slogan "mieux que bio" pour les bananes antillaises

Publié le 6 mars 2017
Les bananes bio au banc d'essai ?
Les bananes bio au banc d'essai ?
© Pixabay

Les producteurs de bananes de Guadeloupe et de Martinique avait profité du Salon de l'Agriculture pour lancer une nouvelle campagne autour du slogan "mieux que bio". Une publicité finalement interdite par la justice.

La banane de la filière martiniquaise et guadeloupéenne proclamait que "la banane française mieux que bio, c'est possible". Une déclaration qui avait déferlé la chronique au Salon de l'Agriculture. La Synabio avait alors saisi la justice pour condamner l'UGP-Ban (Union des groupements de producteurs de bananes de Guadeloupe et Martinique) et arrêter la diffusion de ce slogan. "Se référer à la bio en brouillant les repères comme le fait l'UGPBan n'est pas acceptable" s'indignait alors la Synabio sur son site.

La justice a donné raison à la Synabio le mercredi 1er mars en imposant à la société UGP-Ban de cesser immédiatement sa communication sous peine d'une amende de 50 000 euros par jour en cas d'infraction. L'Agence Bio, quant à elle, rappelle "qu'il n'existe pas de bananes bio sur le marché français ne respectant pas les normes communautaires"

Une équivalence déloyale sur le marché des bananes bio ?

Le directeur de l'UGP-Ban, Eric de Lucy, se défend de cette décision de justice, en invoquant le fait qu'il existe une équivalence abstraite entre les bananes bio issues de l'Union Européenne et les bananes non européennes, comme celles en provenance d'Amérique du Sud. " Nous ne voulons pas nous approprier le terme de bio" précise-t-il. Ce à quoi l'Agence Bio rétorque : "les consommateurs peuvent avoir toute confiance dans tous les produits portant le label Bio, quelle que soit la provenance". 

A lire :
Banane bio : les producteurs antillais dénoncent les pratiques hors UE

Même son de cloche pour la Synabio qui rassure les clients sur les produits bio importés hors de l'Union européenne : "les produits bio doivent respecter des cahiers des charges apportant des garanties équivalentes à celles exigées en Europe. Des organismes certificateurs indépendants, accrédités selon des normes internationales, reconnus et évalués par la Commission européenne sont chargés de s'assurer que ces exigences sont bien appliquées". 

La banane bio française ne connaît pas (trop) la crise !

Mais rassurez-vous la banane bio française a toujours la côte ! Elle est d'ailleurs le 2ème fruit le plus consommé en France après la pomme avec 12 kg consommés par an et par ménage acheteur selon des données du Kantar Worldplanel entre 2010 et 2014. De même, la banane bio est très consommée par les Français avec près de 560 000 tonnes consommées chaque année. Quoiqu'il en soit, les bananes bio et françaises restent cependant plus chères de 25 centimes en moyenne par kilo, en comparaison des autres bananes, mais les consommateurs français ne les boudent pas pour autant.

De quoi continuer à en consommer pour ses valeurs nutritives exceptionnelles
Avec nos  recettes Femininbio comme la recette de banana bread, le cake fourre-tout à la banane ou encore le Golden milkshake à la Banane.

 

Articles du même dossier
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte