ASEF

Chronique de l'ASEF : le rendez-vous hebdo de l'actu santé et environnement

Publié le 26 février 2014
1/2
© Fotolia

1 C’est l’alu dans le lait !

Les laits infantiles contiendraient de l’aluminium ! C’est en tout cas ce que vient de révéler une enquête de 60 millions de consommateurs. Après avoir passé au crible une cinquantaine de laits infantiles et de croissance, les experts ont trouvé de l’aluminium, un métal neurotoxique, dans la moitié d’entre eux.  Mais comment ce métal peut-il se retrouver dans les laits infantiles ? Cette contamination proviendrait du stockage, de l’emballage mais également du processus de fabrication. Il est donc particulièrement néfaste pour une population aussi vulnérable que celle des nourrissons. Dans la mesure du possible, il est donc conseillé de nourrir bébé au lait maternel. 

2 Dis-moi ce que ta grand-mère mange et je te dirais qui tu es !

Selon une étude américaine, l’alimentation de notre mère ainsi que celle de notre grand-mère maternelle pourraient influer sur notre état de santé ! Présentée cette semaine à Chicago, l’étude a été menée sur trois mille Philippines - réparties sur trois générations. Les chercheurs ont constaté que lorsque les femmes privilégiaient les aliments nutritifs pendant leur grossesse, cela bénéficiait à leurs enfants, mais aussi à leurs petits-enfants, qui affichaient une meilleure santé sur le long terme. La malnutrition ou l'obésité de la mère et de la grand-mère sont donc des facteurs de risques pour la santé des enfants et ce, tout au long de leur vie. 

Cette semaine, on se consacre aux bébés avec un sujet sur les laits pour bébés qui contiennent de l'aluminium et sur l'influence de l'alimentation de nos mères et grand-mères. Voilà ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité Santé-Environnement de cette semaine.

C’est l’alu dans le lait !

 

Les laits infantiles contiendraient de l’aluminium ! C’est en tout cas ce que vient de révéler une enquête de 60 millions de consommateurs. Après avoir passé au crible une cinquantaine de laits infantiles et de croissance, les experts ont trouvé de l’aluminium, un métal neurotoxique, dans la moitié d’entre eux. Des résultats qui corroborent l’étude publiée en 2010 par un chercheur anglais qui avait constaté que les concentrations en aluminium dans les principaux laits du marché étaient comprises entre 400 et 630 µg/l, alors que la valeur réglementaire dans l’eau était fixée à 200 µg/l ! Mais comment ce métal peut-il se retrouver dans les laits infantiles ? Cette contamination proviendrait du stockage, de l’emballage mais également du processus de fabrication. Contrairement au fer, l’aluminium n’apporte rien à l’organisme. Au contraire, c’est un métal neurotoxique qui est mis en cause dans certaines pathologies telle que la maladie d’Alzheimer. Il est donc particulièrement néfaste pour une population aussi vulnérable que celle des nourrissons. Dans la mesure du possible, il est donc conseillé de nourrir bébé au lait maternel. Sinon, privilégiez les préparations pour nourrissons portant un label « Bio » et, transvasez-les immédiatement dans un bocal en verre afin de limiter la migration de l’aluminium de la boîte vers le lait.

Dis-moi ce que ta grand-mère mange et je te dirais qui tu es !

 

Selon une étude américaine, l’alimentation de notre mère ainsi que celle de notre grand-mère maternelle pourraient influer sur notre état de santé ! Présentée cette semaine à Chicago, l’étude a été menée sur trois mille Philippines - réparties sur trois générations. Les chercheurs ont constaté que lorsque les femmes privilégiaient les aliments nutritifs pendant leur grossesse, cela bénéficiait à leurs enfants, mais aussi à leurs petits-enfants, qui affichaient une meilleure santé sur le long terme. La malnutrition ou l'obésité de la mère et de la grand-mère sont donc des facteurs de risques pour la santé des enfants et ce, tout au long de leur vie. Cela peut altérer leur système biologique de façon permanente, perdurer jusqu'à l'âge adulte et accroître le risque de maladies. Alors, qu’on soit enceinte ou pas, en âge de procréer ou non, il n’y a pas de secret, une alimentation variée et équilibrée vous aidera, vous, vos enfants et vos petits-enfants à rester en bonne santé ! Pour vous y aider, vous pouvez consulter notre Petit Guide Santé de la Bio-Alimentation.

Retrouvez  toutes les informations sur ces actualités sur le site de l’Association Santé Environnement France 

 

Articles du dossier La Chronique de l'ASEF
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte