Marché

Le marché sur l'eau, un nouveau système de distribution en circuit court par voie fluviale sur Paris

Publié le 8 mai 2013 - Mis à jour le 17 mars 2014

Marché sur l'eau propose des fruits et légumes frais produits localement par des exploitants agricoles respectueux de l'environnement. La distribution se fait par voies fluviales.

C'est une idée originale et éco-responsable que propose l'association Marché sur l'eau. Elle offre, aux habitants de la région parisienne, une distribution de fruits et légumes frais et locaux en circuit court. Le transport des marchandises se fait uniquement par bateau ce qui permet de limiter les méfaits des livraisons en camion sur l'environnement.

Marché sur l'eau soutient l'agriculture bio et raisonnée

Les producteurs partenaires pratiquent obligatoirement une agriculture raisonnée et/ou biologique dans un rayon de 30 km autour du port de Claye-Souily. L'association soutient ainsi les petits producteurs locaux et favorise l'emploi. Les marchandises sont transportées par voie fluviale jusqu'aux consommateurs à Paris 19 ème et à Pantin sur les berges de l'Oucq. La livraison et la vente de ces produits frais et locaux se font directement à quai chaque mardi et samedi. Le but de cette initiative est de sensibiliser le consommateur en changeant radicalement ses habitudes de consommation.

Marché sur l'eau : un circuit court qui va du producteur au consommateur 
Marché sur l'eau collecte les produits frais directement chez les exploitants à l'aide de véhicules propres, dans une zone géographique proche du port de chargement. Les produits sont centralisés et charger sur la barge fluviale en Seine-et-Marne. Le bateau est un bon moyen pour ne pas aggraver la congestion routière, celle-là même qui impacte fortement l'environnement.
La barge fait un premier arrêt dans le 19ème au Bassin de la Villette. L'embarcation poursuit ensuite son chemin jusqu'au canal de l'Oucq. La vente de produits locaux se fait directement à quai.
Pour optimiser les trajets sur la voie fluviale, l'association marché sur l'eau, collecte les déchets organiques pour les traiter par méthanisation et ainsi en récupérer une source d’énergie renouvelable et propre. Cette énergie pourra, à terme, servir de carburant au bateau et enfin boucler la boucle en devenant un commerce totalement autosuffisant.
Marché sur l'eau souhaite devenir une SCIC 
Le projet final de l'association est de devenir une SCIC, société coopérative d’intérêts collectifs. Elle pourra ainsi associer, autour du même projet, des acteurs multiples, des salariés, des bénévoles et des usagers. Elle produira des biens ou services qui répondront aux besoins collectifs d'un territoire et s'inscriront dans une logique de développement local et durable. Marché sur l'eau communique sur son site et annonce que " si tout se déroule bien, au printemps 2014, l’association Marché sur l’eau se transformera en Société Coopérative."
La SCIC fonctionne comme une association à but non lucratif. Même si il y a des échanges commerciaux entre les exploitants agricoles et des clients, les bénéfices ne sont pas redistribués entre les membres. Ils servent uniquement à renforcer le projet d'origine.
Vous êtes convaincus ?
Les livraisons se font toute l’année le mardi et le samedi, place de la Rotonde à Stalingrad mais aussi sur les quais à Pantin.
À la Rotonde de la Villette :
6-8 Place de la Bataille de Stalingrad
Paris 19ème
Distributions sur la terrasse le mardi soir de 18h à 20h et le samedi midi de 11h30 à 13h30.
À la Distillerie de Pantin
28 quai de l'Aisne
Distribution sous la passerelle le samedi midi de 12h à 14h.
À Pantin, Charles de Gaulle
Distribution dans l'axe du mail Charles de Gaulle le mardi midi de 11h30 à 13h30.
Vous pouvez acheter au détail mais il est conseillé de commander en avance votre panier. Le producteur peut ainsi avoir une visibilité sur les commandes à venir et semer en évitant la sur-production et le stockage des invendus. 

Retrouvez plus d'infos sur leur site et leur page Facebook. 

Articles du thème Locavore
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par mariabaya le 10 juin 2013 à 17h07
super mais....

cette initiative m'enchante mais elle se situe un peu loin de chez moi...j'habite Boulogne(92) et ce serait bien si d'autres maraichers ou agriculteurs se posaient sur un quai côté Boulogne Billancourt ou Sèvres...avis aux intéressés.
Merci

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte