Blog

Marina du blog bleu

Publié le 30 mai 2015 - Mis à jour le 1 juin 2015
Jeune et pétillante, Marina, du Blog bleu
Jeune et pétillante, Marina, du Blog bleu

Cuisine végétale, mode éthique, beauté bio, bien-être… c'est tous les centres d'intérêt de Marina, qu'elle partage sur Le Blog bleu.

Mon blog, c'est mon carnet de bord. J'y partage mes découvertes du moment en matière de mode de vie durable : lectures inspirantes, cuisine végétale, cosmétiques bio, bonnes adresses… C’est important pour moi de montrer qu’avoir des valeurs éthiques n’est pas incompatible avec une vie joyeuse et bien remplie, bien au contraire !

Ton dernier coup de coeur engagé ? 
En ce moment je me passionne pour le minimalisme : vivre mieux avec moins. Je trie petit à petit ma garde-robe, j’essaie de limiter les déchets inutiles, j’achète moins, je privilégie les matériaux durables et je donne ce que je n’utilise plus. Et j’y prends vraiment goût. Prochaine étape : aller dans une friperie ! 

Ton dernier coup de gueule engagé ? 
La pollution urbaine. Je marche 2 à 3h par jour dans Paris, et avec le beau temps qui revient je supporte de moins en moins la pollution de l’air, mais aussi visuelle et sonore… C’est notre santé qui en pâtit. Ce sujet me touche d’autant plus que je suis volontaire au sein de l’association Générations Cobayes, une association qui sensibilise les jeunes au lien entre santé et environnement. J’ai envie de vivre dans un monde plus sain !

Un autre coup de gueule récent (oui je m’indigne beaucoup) : je suis effarée de voir la sous-représentation des artistes féminines dans la culture. J’ai beaucoup aimé lire la dernière BD Diglee qui regrette l’invisibilité des écrivaines à l’école, et cet article qui traite de l’absence de parité dans les festivals de musique.

Ton geste éco-responsable pour la planète ? 
En plus d’adopter un mode de vie plus minimaliste, je ne mange plus de produits animaux depuis plusieurs années, et même si à la base je le fais pour des raisons éthiques, c’est un sacré geste pour la planète ! 

Qu’emportes-tu toujours avec toi quand tu sors ? 
Mon joli sac en "cuir" végétal qui contient mon livre du moment, un sac en tissu résistant pour mes emplettes et un baume à lèvres. 

Que trouve-t-on sur ta table de nuit ? 
Un illuminateur d’aube (qui a changé mon quotidien), une pile de livres, un roll-on d’huiles essentielles, et une théière remplie de rooibos !

Ta routine beauté bio ? 
J’essaie de la simplifier au maximum. Dans ma douche, j’ai trois grands flacons pompe : un pour le gel douche, un pour le shampoing et un pour mon nettoyant visage. Le matin, j’applique de l’hydrolat d’ylang ylang sur mes cheveux mouillés et j’hydrate bien ma peau. Je me maquille : mascara, crayon à sourcil et poudre libre. Et le soir, je me masse le visage à l’huile, pour enlever le maquillage et les traces de pollution et autres impureté.

Ta dernière folie ? 
Monter une association pour promouvoir l’alimentation végétale dans les restaurants ! Ça fait longtemps que je veux me lancer, et récemment j’ai trouvé des personnes motivées et très talentueuses pour m’accompagner.

Ton porte-bonheur ?
J’ai encore un doudou, ça compte comme porte-bonheur ? Il est très durable puisqu’il a mon âge, 25 ans.

Un cadeau atypique que l’on t’a fait ? 
Pour mon anniversaire, mon copain m’a offert des chocolats au caramel salé qu’il a fait lui-même, dans une jolie boîte, et je n’ai jamais été aussi émue par un cadeau ! Je trouve que les cadeaux faits main ont un charme fou, ils sont fait avec le coeur.

Un lieu où on est sûr de te croiser ? 
Dans les rares endroits de Paris qui propose des latte soja au caramel ou des smoothies au lait de coco ! Je suis une grande fan de boissons végétales élaborées, et je trouve que Paris manque encore de choix à ce niveau-là…

Ton portrait chinois 
Si j’étais un adjectif, je serais… curieuse
Si j’étais un animal, je serais… une corneille
Si j’étais un bruit, je serais… la pluie battante (quand je suis à l’abri seulement) 
Si j’étais une matière, je serais… le bois
Si j'étais une couleur, je serais… bleu (bien sûr)
Si j’étais un sentiment, je serais… l’empathie

Marina a participé à la nouvelle campagne de Générations Cobayes "Qu'est-ce que tu glandes ?", qui vise à sensibiliser les jeunes aux conséquences de l'exposition quotidienne aux perturbateurs endocriniens sur leur organisme.

>> Pour une lecture optimisée, retrouvez cet article dans votre magazine iPad de mai 2015

 

 

 

Articles du dossier Les blogs green à suivre
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !