ASEF

Chronique de l'ASEF : chaque semaine, l'actu Santé-Environnement de l'ASEF

Publié le 2 octobre 2013 - Mis à jour le 9 octobre 2013
1/3

1 Médicaments à l’unité, ça y’est !

Les médecins de l’ASEF la réclament depuis des années pour limiter la pollution de l’eau …. Il s’agit bien sûr de la vente de médicaments à l’unité. Et leur vœu pourrait bien être exaucé – même si ça n’est pas pour des raisons de pollution, mais plutôt par soucis d’économie. En effet, la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé cette semaine que le système de vente de médicaments à l'unité allait être testé dans certaines régions.

2 Expressos sans danger : what else ?

Les machines expresso ne contiennent pas plus de polluants que le traditionnel café de grands-mères. L’Agence nationale de sécurité sanitaire a mené une étude pour s’en assurer. Un petit bémol tout de même. Les cafés préparés à l’aide de ces cafetières «expresso» contiennent 2,5 fois plus de caféine que les cafés filtre. Un constat qui peut se révéler inquiétant si ces cafés sont consommés dans les mêmes quantités que le café traditionnel…

© © Emmanuel Rengade

3 Le petit déjeuner : incontournable pour les diabétiques

Vous êtes diabétique de type 2 ? Bonne nouvelle, vous pouvez manger des œufs au bacon au petit-déjeuner ! Une étude israélienne vient en effet de montrer qu’un petit-déjeuner riche en protéines et en matières grasses serait plus bénéfique qu’un petit déjeuner faible en calories pour les personnes atteintes. Des conclusions qui concernent environ 3,5 millions de diabétiques en France.

Médicaments à l’unité, expressos sans danger et p’tit déj anti-glycémie: voilà ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine dans l'actualité Santé-Environnement.

Médicaments à l’unité, ça y’est !

Les médecins de l’ASEF la réclament depuis des années pour limiter la pollution de l’eau …. Il s’agit bien sûr de la vente de médicaments à l’unité. Et leur vœu pourrait bien être exaucé – même si ça n’est pas pour des raisons de pollution, mais plutôt par soucis d’économie. En effet, la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé cette semaine que le système de vente de médicaments à l'unité allait être testé dans certaines régions. Le principe est simple : le pharmacien donne au patient le nombre de médicaments dont il a besoin pour se soigner – ni plus, ni moins. Une mesure qui a déjà été adoptée et généralisée dans des pays comme le Canada ou la Nouvelle Zélande et qui ne serait pas un luxe en France, puisqu’on estime qu’entre 30 et 70% des médicaments vendus ne sont pas utilisés… Pourquoi ? Soit parce que le patient a interrompu son traitement, soit parce que la date de péremption est dépassée, soit encore parce que le conditionnement du médicament était inadapté. On se réjouit cependant avec modération, car la date de mise en œuvre de l’expérimentation n’a cependant pas encore été annoncée….

Expressos sans danger : what else ?

Seconde bonne nouvelle cette semaine : les machines expresso – vous savez celles qui donnent l’impression de boire le café avec Georges Clooney, ne contiennent pas plus de polluants que le traditionnel café de grands-mères. L’Agence nationale de sécurité sanitaire a mené une étude pour s’en assurer. Un petit bémol tout de même. Les cafés préparés à l’aide de ces cafetières «expresso» contiennent 2,5 fois plus de caféine que les cafés filtre. Un constat qui peut se révéler inquiétant si ces cafés sont consommés dans les mêmes quantités que le café traditionnel…Alors n’en buvez pas des litres et surtout n’oubliez pas de ramener vos capsules en aluminium là où vous les avez achetées pour ne pas qu’elles se retrouvent dans les décharges traditionnelles et qu’elles finissent par polluer les sols et les nappes phréatiques…. et donc l’eau que nous buvons !

Le petit déjeuner : incontournable pour les diabétiques

Vous êtes diabétique de type 2 ? Bonne nouvelle, vous pouvez manger des œufs au bacon au petit-déjeuner ! Une étude israélienne vient en effet de montrer qu’un petit-déjeuner riche en protéines et en matières grasses serait plus bénéfique qu’un petit déjeuner faible en calories pour les personnes atteintes. Des conclusions qui concernent environ 3,5 millions de diabétiques en France. Si le nombre de participants et la durée d’expérimentation de cette étude ne sont pas suffisants pour tirer des conclusions définitives, cela permet tout de même de rappeler que dans tous les cas, il est indispensable de déjeuner le matin ! D’autres études ont en effet déjà montré que cela s’avérait positif pour les maladies cardio-vasculaires en aidant à lutter contre la prise de poids, l’hypertension ou encore le taux de cholestérol. Alors, si vous ne pouvez vraiment rien avaler le matin, penser à emporter un en-cas (fruit, laitage, biscottes, etc.) pour le consommer plus tard dans la matinée. Cela devrait vous aider à rester en bonne santé !

Retrouvez dans le détail, toutes les informations sur ces actualités sur le site de l’Association Santé Environnement France : www.asef-asso.fr

 

 

Articles du dossier La Chronique de l'ASEF
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte