Parlement du Féminin 2017

Pour Melinda Gates, il faut "changer les stéréotypes" sur les femmes

Publié le 6 octobre 2017
Directrice des opérations de FemininBio, j'ai souvent faim de riz, de gorgonzola et de nuoc-mâm (non, le mélange n'est pas convaincant). Mais j'aime aussi croquer à tout ce qui touche au monde du bio, du développement durable et des médias, tant print que digital.
© Wikimedia Commons

La philanthrope américaine qui a fait carrière au sein de Microsoft a fait part dans un récent post publié sur LinkedIn de sa vision sur les femmes travaillant dans l'univers de l'informatique.

"Pourquoi davantage de femmes en informatique est bénéfique pour les femmes et l'informatique" : tel est le titre du billet de Melinda Gates publié ce 1er octobre sur Linkedin. Un article montrant à quel point les stéréotypes ont la vie dure. "Si je vous demande d'imaginer un programmeur, vous devez probablement imaginer (quelqu'un) qui a joué à des jeux vidéo au sous-sol, a étudié dans une université d'élite et a travaillé dans la Silicon Valley", attaque la philanthrope américaine, qui a fait carrière au sein de Microsoft. "La vraie diversité en informatique signifie plus que simplement changer les stéréotypes que nous avons dans nos têtes. Cela signifie remplacer ces stéréotypes par une image beaucoup plus ouverte des programmeurs informatiques, d'où ils viennent et ce qu'ils veulent." 

L'épouse de Bill Gates, le CEO de Microsoft, "pense qu'aujourd'hui les femmes sont convaincues qu'elles ne peuvent pas se permettre d'échouer". C'est pourquoi "les femmes admises à la Tune House - structure rattachée à l'Université de Washington, où est mené un programme en soutien à des étudiantes en informatique - apprennent que ce n'est pas vrai. Et l'industrie de la technologie va être plus forte grâce à cela. Une étude a montré qu'une main-d'œuvre plus diversifiée permet de réaliser une gamme plus large de produits, qui fonctionnent mieux, pour plus de personnes". 

En vidéo : Melinda Gates en visite à la Tune House (cliquer sur "settings", "subtitles", puis "auto-translate" pour avoir les sous-titres en français).

Exemples des projets menés par les étudiantes hébergées dans la Tune House : Aishwarya, qui a travaillé sur un projet de prévention autour de la pollution des océans. Karishma, qui a créé une extension de navigateur Web pour aider les utilisateurs à prendre conscience de la polarisation politique des actualités qu'ils consomment en ligne...

"Des femmes comme Meredith, Cherie, Larissa, Karishma, Aishwarya et les autres que j'ai rencontrées ne devraient pas être l'exception; elles devraient être la règle - et comme je vois que dans les départements informatiques comme celui l'Université de Washington sont diplômées de plus en plus de femmes, j'ai confiance envers le fait que ce sera le cas", achève Melinda Gates. 

Prochaine initiative majeure autour des énergies féminines : le Parlement du Féminin, co-organisé par Femininbio et le Parlement des Entrepreneurs d’avenir.
Le 18 décembre 2017 à l'Opéra Comique à Paris, il rassemblera toutes celles et tous ceux qui pensent et agissent pour une société plus équilibrée.

Inscriptions ouvertes à tous, à partir du 9 octobre 2017 sur Parlementdufeminin.com

Suivez le Parlement du Féminin sur Facebook, Twitter et Instagram,

Ainsi que sur FemininBio.com, via notre dossier Parlement du Féminin 2017.

Articles du dossier Parlement du Féminin 2017: toute l'actu autour du bien-être au travail
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte