Monnaie locale

Une monnaie locale pour Paris

Publié le 13 septembre 2016
Paris aura-t-elle bientôt sa monnaie locale ?
Paris aura-t-elle bientôt sa monnaie locale ?
© Pixabay

32 villes de France ont déjà leur monnaie locale. Mais rien à Paris ! Une situation qui pourrait bien changer sous l'impulsion de Parisiens motivés qui ont trouvé un interlocuteur de poids : la Mairie de Paris. Celle-ci a annoncé fin août étudier la possibilité de créer une monnaie locale complémentaire à Paris.

Heol à Brest, Galleco à Rennes, SoNantes à Nantes, Stück à Strasbourg, Gonette à Lyon, Eusko dans le pays basque… Derrière ces petits noms éclectiques, autant de monnaies locales en circulation. La tendance est à la hausse : en France, on compte déjà une quarantaine de monnaies locales, et au moins autant de projets en construction. 

Quoi de plus logique que Paris s'intéresse donc de près à ce moyen d'échange alternatif, local et engagé ? La Mairie de Paris a ainsi annoncé fin août plancher sérieusement sur le sujet, « nous étudions la possibilité de créer une monnaie locale complémentaire à Paris », indiquait Antoinette Guhl, adjointe à la mairie de Paris chargée de l'économie sociale et solidaire, au Figaro. L'objectif affiché est de parvenir à mettre sur pied une monnaie locale d'ici l'automne 2017. Dans un an donc. Un délai raisonnable vu l'importance du projet : quand bien même la monnaie locale n'aura cours que dans le Paris intramuros, cela représente une superficie de 105 km² et 2,2 millions d'habitants.

C'est donc le plus gros projet de monnaie locale en France qui est entrain de se construire. L'objectif est multiple, à la hauteur du challenge : une monnaie locale, c'est un projet citoyen qui vise à redonner du sens aux achats, à tisser des liens, à (re)créer une dynamique économique locale, à valoriser le travail des petits producteurs. A Paris, cette dernière dimension a un rôle essentiel : la capitale n'a une autonomie alimentaire qui ne dépasse pas les 4 jours. Mais plus largement, une monnaie locale dans une ville mondialisée, c'est redonner du pouvoir aux habitants qui la font vivre et qui la vivent au quotidien.

Si le projet vous interpelle, c'est le moment de rejoindre les porteurs de projets, dont le collectif Une monnaie pour Paris, qui travaille activement avec la Mairie pour faire avancer le projet. Reste à trouver un nom à ce nouveau moyen de paiement. « La Seine » semble actuellement privilégié mais une consultation publique est prévue lorsque le projet sera plus abouti.

Envie d'aller plus loin sur la question de la consommation locale à Paris ? Le livre Made in Paris (éditions Chêne) liste dans cinq grands domaines (mode, accessoires, maison, loisirs et manger local) les entreprises qui ont gardé leur activité de production dans la capitale !

Articles du dossier Economie humaine
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte