Interview engagée

Natasha St-Pier : "Notre société ne répare plus ni les objets, ni les sentiments"

Publié le 13 septembre 2013
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
Natasha St-Pier pour "Thérèse" ©Sylvie Benoit
Natasha St-Pier pour "Thérèse" ©Sylvie Benoit
© ©Sylvie Benoit

Chanteuse chouchou d'un public français qui l'a vu grandir, la québécoise Natasha St-Pier est aujourd'hui une jeune mariée comblée . À 32 ans, elle est en pleine tournée et reprend les rênes d'une émission de télévision. Rencontre avec une passionnée au grand coeur.

Anggun, Natasha St-Pier et Sonia Lacen pour Déterminée, amoureuse et généreuse, elle nous parle de son enfance, de ses projets et de sa volonté de contribuer à offrir "une chance pour tous".

Vous avez commencé votre carrière très jeune et nous vous avons vu "grandir" à l'écran et sur scène. Qu'est-ce qui guide votre chemin de vie ? 



Je pense que c'est la chance ! (Rires). Le destin met sur ma route les bonnes personnes au bon moment. Il faut aussi savoir saisir ces opportunités bien sûr, et mon caractère de fonceuse m'aide à faire les bons choix. 



C'est notre numéro spécial "éduquer autrement". Quelle éducation avez-vous reçu ?



Chez moi au Canada, j'ai reçu une éducation très stricte. J'avais une grand-mère institutrice qui veillait à nos résultats scolaires et quand j'étais enfant, les bonnes notes étaient la condition pour que je puisse continuer à chanter. 

Mes parents m'ont transmis également des valeurs de partage, de générosité et de respect. 



Les enfoirés, des missions humanitaires, des actions auprès des enfants... Vous êtes très engagée. Quelles sont les valeurs que vous défendez ? 



Ce que je défend, c'est "une chance pour tous". Dans toutes les associations pour lesquelles je travaille comme le Sidaction ou les Restos du cœur, ce qui pousse à s'investir c'est de donner une chance à tous de s'en sortir et d'avancer. Aujourd'hui nous vivons dans une société où il faut prendre soin des gens qui n'ont pas les mêmes chances que nous à la naissance, car nous ne naissons malheureusement pas tous égaux.



Vous êtes actuellement en tournée pour le joli projet autour des textes de Thérèse de Lisieux. Parlez-nous de votre "rencontre"avec elle.



C'est très récent, je l'ai "rencontré" il y a tout juste un an, je n'avais pas connaissance de ses textes auparavant. Je l'ai découverte avec Grégoire qui a mis ses très beaux textes en musique. C'est à travers ses airs que j'ai eu envie de découvrir qui était Thérèse, quelle femme elle était. 

Je me suis ensuite beaucoup documentée sur elle, je suis allée à Lisieux, voir l'endroit où elle avait grandit, l'église construite en son honneur et Carmel bien sûr. J'ai eu la chance de pouvoir cotoyer des gens qui connaissent bien l'histoire de Thérèse et ont pu m'en parler. 



Qu'est ce qui vous touche dans les textes de Thérèse de Lisieux ? Et dans ce projet de mise en musique de ces textes ? 



Elle est une femme très inspirante car elle a réalisé de grandes choses de manière très sobre. C'est une femme qui a marqué les esprits à travers le temps. Ce qui me parle dans ses textes, c'est ce message d'amour très universel et intemporel. Lorsque l'on m'a proposé le projet, j'avais peur que les textes soient très anciens et qu'ils ne résonnent pas pour les jeunes d'aujourd'hui. 

Puis j'ai découvert des textes très généreux écrits avec une fraicheur, une naïveté et presque d'enfant... Je trouve que c'est une dualité très impressionnante d'avoir une telle sagesse mêlée à une fraicheur enfantine dans sa façon d'écrire. 



Comment vivez-vous votre foi aujourd'hui ?



Je suis catholique car baptisée et que j'ai grandit dans cette religion. À force de lecture je me suis beaucoup rapprochée de la culture bouddhiste et je me considère aujourd'hui comme un mélange entre les deux. 



Ma foi fait partie de ma vie mais je ne dirai pas qu'elle me guide. Elle s'intègre harmonieusement dans mon quotidien dans les choix que je fais, dans la façon dont je m'adresse aux autres et dans la façon dont je décide de vivre ma vie. 



L'amour semble à la fois une valeur perdue et très convoitée de notre société de consommation. Quelle rôle joue l'amour dans votre vie de jeune mariée ?



L'amour joue un rôle très important dans ma vie. J'ai la chance d'avoir des parents encore mariés, depuis 32 ans, les parents de mon mari également sont encore ensemble donc nous croyons tous les deux à l'amour qui dure toute une vie. Nous espérons y arriver ! 

Malheureusement nous vivons dans une société où l'on n'a plus l'habitude de réparer ni les objets ni les sentiments. Quand ça ne fonctionne plus, on jette ! J'espère faire partie de ces gens qui vont pouvoir construire quelque chose. 



Quelle est votre secret du bonheur ?



(Rires) Quand ça ne va pas, on regarde nos photos de mariage !



Quelle femme green êtes-vous ?



À la maison je m'attache à ce que nous mangions bio. D'autre part, l'association "Objectif Atlantide" dans laquelle je suis engagée et qui défend la sauvegarde des milieux marins me tient énormément à cœur.



Et vos nouveaux projets, seront-ils engagés ?



Ils vont être engagés pour la musique ! Pour le moment je me concentre sur mes projets en cours, à savoir la tournée de Thérèse et une émission de télé à la rentrée. 

Découvrez l'album "Thérèse - Vivre d'Amour" qui met en musique les très beaux textes de Thérèse de Lisieux. 

Retrouvez cette interview et une expérience de lecture optimisée sur
votre magazine FemininBio sur iPad

 

Articles du thème Interview engagée
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte