Blog du mois

Antigone XXI : "croquer la vie à pleines dents sans jamais lui faire de mal"

Publié le 6 juillet 2013
Antigone XXI, le blog de l'abondance frugale
Antigone XXI, le blog de l'abondance frugale

Avec humour et optimisme, Ophélie alias Antigone XXI défend les causes qui lui tiennent à coeur sur son blog en gardant le joli sourire qui la caractérise. Rencontre avec une blogueuse consciente et engagée.

Ophélie est Antigone XXI sur son blog
Ophélie est Antigone XXI sur son blog
Gourmande, engagée, utopiste et rêveuse, la jeune femme a compris que chaque petit pas comptais et est devenue végétarienne puis végane. Même si elle aurait aimé le prénom Antigone, elle s'appelle Ophélie. Comme elle l'a promis à son frère, elle a toujours six ans et demi... Ainsi s'ouvre le "QUIQUEQUOIDONC ?" du blog de l'abondance frugale.

Mon blog Antigone XXI c'est...
Le blog de l’abondance frugale ! En d’autres mots, une réserve à idées pour qui veut vivre autrement, en respectant notre environnement et tous ses habitants, sans pour autant faire une croix sur son confort de vie et la satisfaction de ses papilles.

En vrac donc : des réflexions d’éthique et de société, des astuces pratiques pour apprendre à mieux vivre et consommer en toute simplicité, des conseils de lecture et des infos santé, et puis, bien sûr, tout plein de recettes gourmandes, sans effusion de sang ni souffrance gratuite, pour montrer qu’on peut croquer la vie à pleines dents, sans jamais lui faire de mal.

Ton dernier coup de cœur engagé ?

Les photos A Beautiful Body de Jade Beall : une série d’autoportraits de femmes nues post-partum, ni minces ni parfaites, sans retouches mais avec toutes leurs vergetures, leurs courbes entières, leur corps de mère… simplement magnifique !

Ton dernier coup de gueule engagé ?

La campagne contre la spéculation sur les denrées alimentaires lancées par une ONG suisse, Solidar : des millions de personnes meurent de faim tandis que d’autres spéculent en toute impunité sur ce que nous mangeons… il faut mettre un terme à cette absurdité !

Ton geste éco-responsable pour la planète ?

Euh... manger 100% végétal ? Quand on sait que l’élevage est l’un des premiers responsables des problèmes environnementaux sur la planète et que manger deux steaks équivaut à un an de douche pour un végétalien, on a vite choisi !

Le monde idéal serait pour toi… ?

Celui pour lequel je me bats tous les jours ! Un monde où manger et consommer ne riment pas avec vanité et cruauté, mais où le respect de la vie est placée avant les profits.

Qu’emportes-tu toujours avec toi quand tu sors ?

Des fruits secs et des noix, en cas de petit creux, et quelques clous de girofle, pour me rafraîchir l’haleine après un repas à l’extérieur.

Qu'est-ce qu'il y a sur ta table de nuit ?

Une énorme pile de livres et une lampe à énergie solaire (pour les lire jusqu’au bout de la nuit !)

Ta routine beauté bio ?

De l’eau fraîche pour me réveiller, et puis une course en plein air : le meilleur des gestes de beauté ! Ensuite, du savon d’Alep, de temps en temps un masque maison, suivi d’un maquillage ultra léger et je suis prête pour affronter la journée !

Ta dernière folie ?

Avoir pris ma guitare pour faire partie d’un band pour un mariage, avec mon chéri au violon, son frère à la contrebasse et la copine de celui-ci au chant… tous quasi professionnels et moi, restée aux deux-trois accords de base de Nirvana et qui n’avais pas touché d’instrument depuis mes quinze ans !

Ton porte-bonheur ?

Savoir tirer le meilleur de ce que l’on vit et avoir toujours le sourire aux lèvres : la plus belle façon de porter le bonheur avec soi, où que l’on aille !

Un cadeau atypique que l’on t’a fait ?

Un magnifique sac-à-main vegan d’une maison de haute couture new-yorkaise, offert par mon amoureux pour mon anniversaire lors de notre voyage là-bas… extérieur faux daim noir, intérieur en bouteilles recyclées, super pratique et très chic, et personne ne veut me croire quand je dis qu’il est vegan et écolo !

Un lieu où l'on est sûr de te croiser ?

Le matin, au bord du lac, à courir dès que le soleil pointe, ou bien, chez moi… à la cuisine, tout simplement !

Ton portrait chinois

Si j’étais un adjectif, je serais… enthousiaste – je savoure la vie avec bel appétit !

Si j’étais un animal, je serais… une genette – je n’en ai jamais vu mais j’ai grandi avec le livre Copain des bois qui la décrivait comme une petite panthère sautant de branche en branche… le fantasme d’enfant absolu !

Si j’étais un bruit, je serais… le gazouillis des premiers étourneaux, le soir, quand le ciel est clair : cela veut dire que l’été est bientôt là.

Si j’étais une matière, je serais… le souffle d’un rire, fugace et essentiel.

Si j'étais une couleur, je serais… rouge, couleur d’absolu.

Si j’étais un sentiment, je serais… la passion – malgré mon calme, je suis une vraie flamme !

Retrouvez Ophélie sur son blog Antigone XXI, le blog de l'abondance frugal et sur sa page Facebook.  

Retrouvez cette interview et une expérience de lecture optimisée sur
votre magazine FemininBio sur iPad

Articles du thème Interview engagée
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte