La politique d'éco-conception chez IKEA

Publié le 3 mai 2010 - Mis à jour le 30 novembre 2012

Comment définissez-vous l’éco-conception ?
Pour IKEA l’éco conception est la prise en compte des aspects sécurité, qualité et environnement dès le premier coup de crayon et tout au long du cycle de vie du produit.

En quoi l’éco-conception est-elle différente du design ?
Elle n’est pas différente, elle fait partie de notre conception du design. Les designers doivent toujours respecter un cahier des charges qui pose un certains nombres de contraintes (logistique, prix bas…) et la réflexion environnementale n’en est qu’une de plus. Mettre nos produits en paquets plats a toujours été une vraie contrainte pour nos designers, mais c’est aussi une fabuleuse idée pour réduire notre impact carbone ! Le respect de l’environnement est-il une entrave à la créativité d’un designer ? Pas du tout ! Monika Mulder, nous explique par exemple que «cela ouvre de nouvelles perspectives. Eviter certains matériaux ou certaines méthodes de production afin de respecter l’environnement, ça oblige à innover. C’est stimulant et cela ouvre la voie à une créativité débridée. Les exigences de IKEA en matière d’environnement peuvent amener les designers, comme cela a été le cas pour moi, à créer un produit encore meilleur.»  Notre dernière collection IKEA PS, reconnue comme étant le meilleur de notre design faisait d’ailleurs la part belle aux réflexions environnementales sans toucher à ce qui fait le succès de IKEA, l’équation design/fonction/prix bas.

Quelle l’approche d’IKEA en matière d’éco-conception ?
Nous passons tous nos produits au crible de la  « E-wheel ». C’est une roue qui permet de n’oublier aucune des étapes de vie et de réduire ainsi notre impact environnemental dans chacune d’entre elles : choix des matières premières, fabrication, distribution, utilisation au quotidien, fin de vie.
Ça passe notamment par :

  • une exploitation rationnelle des ressources : utiliser le moins possible de ressources pour fabriquer le meilleur produit possible. (ne pas gaspiller de matière première, utiliser des matériaux recyclables et recyclés, imaginer des produits à partir des chutes d’un autre produits,…).
  • un approvisionnement durable en matières premières : principalement le bois et le coton, sur lesquels nous nous sommes engagés dans un travail de fond sur leur origine, leur culture.
  • une prise en compte du changement climatique : mise au point de produits ayant une incidence moindre sur le climat pendant leur utilisation et permettant un transport optimisé, travail avec les fournisseurs sur leur consommation énergétique.

Comment conciliez-vous le développement des produits éco-conçus et la politique de bas prix qui est au cœur de la philosophie d’IKEA ?
C’est très facile car ça va de pair ! Economiser des ressources naturelles, utiliser les chutes d’un produit pour fabriquer un autre produit, optimiser les consommations énergétiques liées à la production du produit, mettre plus de produits dans un camion et ne pas transporter du vide, c’est aussi baisser les coûts !

Pensez-vous qu’il soit possible de généraliser l’éco-conception ? Est-ce la solution de développement durable la plus adéquate pour une entreprise comme la votre dont l’activité consiste à vendre des produits à des consommateurs ?
Nous généralisons déjà l’éco-conception. Tous nos produits ne sont pas parfaits à chaque étape du cycle de vie mais ils ont tous des qualités environnementales. Nous attachons également beaucoup d’importance à la durabilité de nos produits qui sont fait pour durer : les matelas et les meubles de cuisine sont garantis 25 ans par exemple !

Quel est d’après vous le regard des clients sur les produits IKEA éco-conçus ?
Je pense que malheureusement nos clients ne sont pas forcément au courant de notre démarche d’éco-conception car il s’agit non pas d’un groupe de produits labellisés comme tels mais d’une démarche globale portant sur l’ensemble de nos produits ! C’est pour cela que nous avons pris le parti de choisir certains produits emblématiques de notre démarche pour la faire comprendre : ils sont réunis dans ce que nous appelons « la liste renouvelable » car c’est une liste que nous enrichissons au fil du temps.

Quel est le produit éco-conçu que vous préférez ? Pourquoi ?
Il s’agit de l’arrosoir VALLÖ. En effet, la forme traditionnelle des arrosoirs – creuse, avec un long col et une anse, en fait un objet cauchemardesque à transporter. Chaque pièce prend tellement de place. D’où l’idée d’un arrosoir …empilable. On peut transporter beaucoup d’arrosoirs VALLÖ dans une seule cargaison car il est empilable. Ceci permet de réduire les émissions polluantes ainsi que le coût du transport. VALLÖ est un brillant exemple de la philosophie de IKEA car il combine une utilisation rationnelle du matériau, avec un prix bas, un faible impact sur l’environnement et un super design, esthétique et fonctionnel : VALLÖ a en effet reçu le prix de design « Utmärkt Svensk Form » décerné tous les ans en Suède.

Stéphanie Jarroux
Articles du dossier Economie humaine
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !