Que trouve-t-on de bio dans les paniers de courses ?

Publié le 5 mars 2012 - Mis à jour le 30 novembre 2012

L’Agence bio a scruté les paniers de courses des consommateurs-acheteurs de produits bio. On y trouve de tout, mais surtout des fruits et légumes.

Que trouve-t-on de bio dans les paniers de courses ?

Le nouveau baromètre de l’Agence bio met en évidence la hausse de la consommation de nombreux produits bio entre 2004 et 2011. En tête, les fruits et légumes, plébiscités par 89% des consommateurs-acheteurs de bio. Ils étaient 71% en 2004 et 80% en 2010. Les produits laitiers bio arrivent en deuxième position des produits bio les plus consommés (72% de réponse, comme en 2010), suivis des œufs (66% contre 57% en 2010), l’huile et l’épicerie (55% contre 53% en 2010). Pour les autres familles de produits (viandes, café, biscuits…), la consommation est encore majoritairement non bio.

Une tendance se dessine pour certains produits : ils sont presque exclusivement consommés en bio. C’est le cas des compléments alimentaires (consommation entièrement bio pour 76% de ceux qui en consomment, contre 56% en 2010), des produits à base de soja (62%, contre 50% en 2010) et de l’huile (59% contre 41% en 2010). La tendance se profile moins nettement pour les œufs, le lait, les petits pots pour bébés et la viande.

Mais le bio ne concerne pas que l’alimentaire ! Le panier des consommateurs-acheteurs de bio contient aussi souvent des produits bio non alimentaires. 44% des Français disent avoir acheté au moins un produits bio non alimentaire en 2011. Les produits d’entretien ménager arrivent en tête des achats bio non alimentaires (35%), suivis des produits cosmétiques et d’hygiènes (27%) et des produits de jardinage utilisables en agriculture bio (17%).

Le panier bio se diversifie d’année en année, et les consommateurs-acheteurs de produits bio fréquentent des lieux variés pour s’approvisionner. Alors que la tendance serait à la remontée des grandes et moyennes surfaces (GMS) comme lieu d’achat privilégié des produits bio, le baromètre 2011 de l’Agence bio va dans le sens inverse : 65% des consommateurs achèteraient du bio en GMS, contre 70% en 2010.

Le marché devient un lieu d’achat de produits bio fréquent : 43% des consommateurs-acheteurs bio y font leurs achats. L’augmentation la plus flagrante concerne les magasins spécialisés en bio : ils sont une source d’approvisionnement en bio pour 31% des consommateurs, contre 23% en 2010 ! Enfin, on note qu’à l’heure où la demande de produits locaux prend de l’ampleur, l’achat direct à la ferme continue de progresser. Il passe de 24% en 2010 à 26% en 2011.

Retour au dossier

Claire Sejournet
Articles du thème Développement durable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte