Miss Bio 2016

Qui sont les finalistes de la Miss Bio 2016 ? Interview d'Elodie Guéguen-Teil

Publié le 19 mai 2016 - Mis à jour le 14 juin 2016
En partenariat avec la marque SO BiO'étic®, FemininBio organise depuis 2010 l'élection d'une femme engagée au mode de vie sain et durable. Les 3 gagnantes de l'élection reçoivent une enveloppe globale de 10.000 € qu’elles reverseront aux associations environnementales de leur choix.

Elodie a passé son bac en Inde, ensuite elle a fait le choix de faire des études tournées vers l'environnement. En effet, l'impact de l'homme sur son environnement la passionne et la questionne, elle cherche donc à identifier les solutions qu'il est possible de mettre en place. Elodie soutient l'association Plante et Planète. Vite son interview portrait !

Pourquoi vous être présentée au concours de La Miss Bio ?
Je me suis présentée au concours Miss Bio 2016 car les associations ont toujours du mal à trouver des fonds pour leurs projets et ce concours est un excellent moyen de les aider. Grâce à la Miss Bio, je peux diffuser les valeurs de Plante et Planète à travers la France et l’aider à mettre en place la deuxième édition de la conférence débat « Plantes et Savoirs » qui a eu un succès incroyable lors de sa première édition en 2015.

Vous êtes l'ambassadrice de l'association Plante et Planète. Pourquoi avoir choisi de soutenir cette association en particulier ?
La nature et notre environnement sont les bases de tout ce qui vit et survit sur terre, nous compris. Hors cet environnement est à présent menacé car nous avons perdu notre lien à la nature, nous avons oublié comment vivre avec elle plutôt que contre elle, nous avons oublié tous les bienfaits de cette nature qui nous entoure. Plante et Planète est une association loi 1901 à but non lucratif qui a pour mission de préserver et recréer ces liens qui unissent les hommes et les plantes. Elle organise de nombreux évènements et animations en Ile de France et à présent dans le Tarn, elle crée et diffuse des outils pédagogiques sur des plantes fragilisées, et bien d’autres choses dans ce but. C’est pour cela que je l’ai choisie. 

Quel(s) projet(s) financera la dotation de notre partenaire SO’BiO étic si vous êtes élue Miss Bio 2016 ?
Si je suis élue Miss Bio 2016, l’argent gagné ira à la mise en place de la troisième édition de l’événement « Plantes et Savoirs : Dialogue des Cinq Continents » en Avril 2017. La première édition a eu lieu à Paris en avril 2015, et la deuxième aura lieu au Pérou en septembre 2016. A l’occasion de cet évènement, Plante et Planète avait rassemblé des chercheurs et acteurs de terrain impliqués dans la préservation de plantes en lien avec des coutumes traditionnelles, venus de France, du Gabon, de Malaisie, du Pérou et d’Hawaï. L’événement était composé d’un colloque d’une journée et d’une tournée pédagogique dans des lycées et des lieux culturels. Le but était de créer du lien entre des acteurs clés des cinq continents, offrir une plate-forme d’échange d’expériences pour tous, et ainsi, mieux accompagner la transition sociétale globale. Pour plus d’informations, c'est ici : http://www.plantesetsavoirs.org/
Plante et Planète compte, comme en 2015, organiser une tournée pédagogique dans les collèges et lycées, des ateliers pour les enfants et une soirée festive !

Pourquoi La Miss Bio c’est vous ?
Engagée depuis mon adolescence, j’ai décidé de dédier ma carrière et ma vie en général à cette transition vers un monde plus « vert », qui est, à mon avis, notre seule solution pour nous sortir du mauvais pas dans lequel nous nous sommes fourrés!

3 adjectifs green pour vous décrire ?
Optimiste : si on n’est pas optimiste, on perd tout espoir. J’en connais beaucoup qui ont baissé les bras mais je vois les changements que mon travail occasionne et je continuerais de me battre pour la protection de notre environnement sacré. 
Ouverte d’esprit : mes années à l’étranger et mes études pluridisciplinaires ont visé à ce que je puisse comprendre ces différentes cultures et solutions, quelles qu’elles soient.
Aventurière : bientôt, je compte partir à Bornéo pour enquêter sur la déforestation, les pratiques culturelles locales, et si possible faire un petit documentaire. 

Quel est l'objet green dont vous ne pouvez pas vous séparer ?
Alors il y en a plusieurs ! J’ai toujours sur moi : mon mouchoir en tissu, un petit sac de courses et je porte des bijoux en matériaux naturels que je fais moi-même !

VOTER POUR ELODIE - PLANTE ET PLANETE

Articles du dossier La Miss Bio 2016
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte