Blogueuse green

Rencontre avec Noémie, du blog Paris by Vegan

Publié le 29 mars 2016
Noémie du blog Paris by Vegan
Noémie du blog Paris by Vegan
© Paris by Vegan

Découvrez les meilleurs conseils et adresses vegan de Paris grâce à Noémie, joyeuse rédactrice derrière le blog Paris by Vegan.

Mon blog, c'est.... 

Paris by Vegan ! Lorsque j’ai créé mon compte instagram et mon blog, je faisais la transition entre un régime végétarien et un mode de vie entièrement vegan. Au début, je souhaitais partager des recettes qui changent des éternels cakes, smoothies et granolas, certes délicieux, mais très éloignés de ce que je mangeais habituellement. J’ai donc créé des recettes plus quotidiennes et variées, pizzas, sushis, gyozas (raviolis japonais généralement grillés), soupes de nouilles, ratatouille, curries, burgers, ainsi que de nombreux types de délicieux fromages végétaux, et bien sûr tous ces desserts si faciles à réaliser comme les cheesecakes, tartes et mousses au chocolat, donuts, muffins… L’idée est de faire prendre conscience aux gens qu’une nourriture saine et variée est totalement compatible avec un style de vie vegan et que cela n’entraîne pas de privation. Et à travers le plaisir de cuisiner, on redécouvre les délices de la vie, ce qui pour moi est la meilleure des motivations. Partager tous ces plats avec quelqu’un qui n’est pas vegan peut être un merveilleux moyen d’ouvrir le débat, de faire prendre conscience que notre santé et l’avenir de la planète dépendent aussi du contenu de nos assiettes.

Ton dernier coup de cœur engagé ? 

Le documentaire Cowspiracy de Kip Andersen. Une véritable révélation pour moi. Grâce à ce film, j’ai compris que je pouvais agir individuellement pour la planète et les animaux. D’ailleurs, je le conseille vivement à tout le monde, il est très instructif et apporte des faits et des chiffres concrets sur l’impact de l’élevage industriel, cause principale de la déforestation, de l’émission de gaz à effet de serre, de la pollution de l’eau…

Ton dernier coup de gueule engagé ? 

Je ne comprends pas les gens qui peuvent encore porter de la fourrure de nos jours, ça me paraît tellement absurde et gratuitement cruel. Les associations L214 et Peta sont très au fait et proposent des actions concrètes qui, je pense, ont un vrai impact.

Ton geste éco-responsable pour la planète ? 

Je souhaite me mettre à la permaculture ce printemps, planter mon jardin potager et profiter de délicieux fruits et légumes sans pesticides.

Qu’emportes-tu toujours avec toi quand tu sors ? 

Une pierre en forme de cœur ramassée sur la plage par mon compagnon.

Que trouve-t-on sur ta table de nuit ? 

Un nombre de livre incalculable. Mes préférés du moment sont le Livre des sens de Diane Ackerman, Big Magic d’Elizabeth Gilbert, L’Epopée de Gilgamesh, le magnifique catalogue de l’exposition Les Archives du Rêve rempli de dessins sublimes, que j’ai reçu pour Noël, et de l’huile essentielle de vétiver qui apaise les tensions.

Ta routine beauté bio ? 

En ce moment je suis attirée par l’odeur de la rose qui m’apporte bien-être et détente, je me lave avec un savon à la rose, je nettoie mon visage à l’eau de rose et je l’hydrate avec la crème de jour du Dr Hauschka. Le soir, j’utilise de l’huile de coco comme démaquillant et je choisis le moins possible d’emballages plastique pour tous mes produits.

Ta dernière folie ? 

J’ai craqué pour une veste vintage des années 70 en velours avec d’incroyables broderies faites à la main. J’adore revisiter et mixer des pièces anciennes et uniques avec une garde robe actuelle, je trouve que la qualité des vêtements était bien supérieure à ce que l’on peut voir maintenant, et je trouve toute cette surconsommation effrayante.

Ton porte-bonheur ? 

Je ne suis pas du tout superstitieuse et je ne  crois pas trop au fétiches ou grigris, mais j’ai trouvé au fond de mon sac une petite étiquette d’une marque de thé où il est inscrit « Fear not a narrow home, fear a narrow heart », en français : « Ne craignez pas une demeure étroite, mais un cœur étriqué ».

Un cadeau atypique que l’on t’a fait ? 

Un ramasse-noix. C’est une espèce de panier à salade qui roule et qui évite de se baisser pour ramasser noix, noisettes et châtaignes.

Un lieu où on est sûr de te croiser ?

Au marché d’Aligre qui regorge de vie et de beaux fruits et légumes, j’adore ce quartier mixte et vivant.

Ton portrait chinois 

Si j’étais un adjectif, je serais… 

Inspirée : j’adore envisager la vie de manière créative, que ce soit pour de nouveaux projets ou même pour résoudre des problèmes.

Si j’étais un animal, je serais… 

Une biche pour gambader toute la journée dans les bois. C’est un animal doté d’une forte intuition et d’une grande sensibilité.

Si j’étais un bruit, je serais… 

Le bruit d’un petit ruisseau. De tous les bruits de la nature que j’aime profondément, c’est mon préféré.

Si j’étais une matière, je serais… 

Du papier, j’adore le contact du papier pour dessiner, poser mes idées, imaginer, être surprise par tout ce que peut inspirer une feuille blanche… 

Si j'étais une couleur, je serais…

Le bleu qui aide à la créativité et la prise de risque.

Si j’étais un sentiment, je serais… 

Le désir. J’adore les situations d’exaltation, par exemple un nouveau projet, une nouvelle aventure. Je suis reconnaissante pour tout ce qui me donne de l’espoir et suscite l’envie d’un monde exalté et meilleur.

 

Articles du dossier Les blogs green à suivre
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !