Animaux

Les bienfaits de l’ostéopathie pour les chiens

Publié le 8 juin 2015
Sophie de Villenoisy est journaliste, auteure et scénariste. Elle a écrit plusieurs guides pratiques aux éditions Leduc.S
Prenez soin de votre chien et soignez le en douceur avec l'ostéopathie
Prenez soin de votre chien et soignez le en douceur avec l'ostéopathie
© Pixabay

L'ostéopathie pour chien, une médecine douce qui rééquilibre son corps et prend soin de sa santé.

Comme pour les humains, l’ostéopathie animale est une médecine douce qui consiste à rééquilibrer le corps. L’organisme est un tout, les différents éléments qui le composent dépendent les uns des autres. Un seul rouage endommagé entraîne un déséquilibre du corps et surtout des répercussions sur l’état de santé de votre chien.

Un mal en entraîne un autre

Votre chien boite, a mal au dos ou a des difficultés à bien tourner la tête ? Ces symptômes sont révélateurs d’une tension. Même une baisse de forme ou un changement de caractère peuvent être symptomatiques d’un "blocage".

L’ostéopathe peut découvrir, en manipulant votre chien, un nerf coincé entre deux vertèbres et ce nerf peut entrainer le dysfonctionnement d’un organe comme le foie par exemple.

Quand faut-il consulter ?

Votre chien a été percuté ou victime d’un accident? Vous remarquez une "gène" dans son comportement ?

Même un choc apparemment léger ou le stress peuvent générer des tensions. L’ostéopathie est alors bénéfique, de même que pour les maux de la vieillesse d’ailleurs. Le corps est comme un tuyau d’arrosage plein de nœuds; avec ses mains, l’ostéopathe défait ces nœuds, les circulations sanguine et lymphatique redeviennent bonnes, il y a un meilleur drainage, les toxines s’éliminent mieux, le corps se "réénergise" et l’animal se sent mieux.

Un jour, un éleveur a contacté Sandrine Le Blay, ostéopathe canine, pour une portée de chiots âgés d’à peine quelques semaines. La mise-bas avait été difficile et il s’est rendu compte que certains chiots avaient du mal à tourner la tête et, quand ils se mettaient à marcher, ils tournaient en rond. Une simple manipulation a remis les choses en place.

Attention aux signes trompeurs !

Si votre chien a cessé de boiter comme par magie, ne croyez pas qu’il s’est "autoguéri" par sa seule volonté ! Il a simplement compensé. Ce qui n’empêche pas les répercussions, moins "visibles", sur son état de santé.

 

Cet article est extrait du livre Eduquer son chien c'est malin, de Sophie de villenoisy, publié aux éditions Leduc. 

Articles du dossier Mon animal et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte