ASEF

Chronique de l'ASEF : le rendez-vous hebdo de l'actu santé et environnement

Publié le 5 mars 2014
1/3
© photl.com

1 Maquillage pour enfants : ils sont plombés !

Hier, à l’occasion de mardi-gras, l’UFC-Que Choisir a analysé la composition de 10 kits de maquillage pour Carnaval et 8 coffrets de maquillage pour petites filles. Conclusions ? Dans la moitié des produits testés, on a retrouvé des perturbateurs hormonaux. Cinq d’entre eux contenaient également des parfums allergisants. Cinq autres contenaient eux des pigments chargés en métaux lourds (plomb, nickel et cobalt). L’UFC a demandé aux autorités européennes la mise en place d’une réglementation spécifique plus protectrice des jeunes consommateurs. 

 

>> Lire l'intégralité de l'article ci-dessous 

 

2 Pollution de l’air en Chine : c’est « l’Airpocalypse »

Depuis plus d’une semaine, la Chine est plongée dans un épais brouillard de pollution, à tel point que la visibilité ne dépasse pas plus d’une centaine de mètres et que de nombreux distributeurs de masques respiratoires sont en rupture de stock. En effet, dans la capitale, la concentration en particules fines (PM2,5) tourne autour de 400 à 500 microgrammes par mètre cube (µg/m3). Rappelons que l’Organisation Mondiale de la Santé recommande un seuil de 25µg/m3 à ne pas dépasser…. 

 

>> Lire l'intégralité de l'article ci-dessous 

3 Alimentation et maladie d’Alzheimer

Enfin dernière news de la semaine : les aliments gras et sucrés peuvent jouer un rôle dans l’apparition de démence comme la maladie d’Alzheimer. Le problème ne viendrait pas tant des aliments en eux-mêmes, mais plutôt de la manière dont ils sont cuits. En effet, lors de la cuisson à haute température (rôtissage ou friture), le gras, les protéines et le sucre réagissent pour former des glycotoxines. C’est la raison pour laquelle les aliments sucrés, protéinés et gras comme les œufs, le bacon, ou les pâtisseries sont les plus concernés par ce phénomène. 

 

>> Lire l'intégralité de l'article ci-dessous 

Au menu cette semaine : des substances dangereuses dans le maquillage pour enfants, pollution de l’air en Chine, et enfin alimentation et maladie d’Alzheimer. Voilà ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité Santé-Environnement de cette semaine.

Maquillage pour enfants : ils sont plombés !
 

Hier, à l’occasion de mardi-gras, l’UFC-Que Choisir a analysé la composition de 10 kits de maquillage pour Carnaval et 8 coffrets de maquillage pour petites filles. Conclusions ? Dans la moitié des produits testés, on a retrouvé des perturbateurs hormonaux. Cinq d’entre eux contenaient également des parfums allergisants. Cinq autres contenaient eux des pigments chargés en métaux lourds (plomb, nickel et cobalt). Compte tenu de ces résultats, l’UFC a demandé aux autorités européennes la mise en place d’une réglementation spécifique plus protectrice des jeunes consommateurs. Mais alors, pas de Carnaval ? Si ! Toujours selon l’UFC, il existe des produits sans composés nocifs parmi eux : le kit de maquillage « Goodmark », les sticks à l’eau « Grim’tout » et les rouges à lèvre « S&Li Cosmetic beauty collection ».

>> Découvrez du maquillage sans toxiques ici

Pollution de l’air en Chine : c’est « l’Airpocalypse »
 

Depuis plus d’une semaine, la Chine est plongée dans un épais brouillard de pollution, à tel point que la visibilité ne dépasse pas plus d’une centaine de mètres et que de nombreux distributeurs de masques respiratoires sont en rupture de stock. En effet, dans la capitale, la concentration en particules fines (PM2,5) tourne autour de 400 à 500 microgrammes par mètre cube (µg/m3). Rappelons que l’Organisation Mondiale de la Santé recommande un seuil de 25µg/m3 à ne pas dépasser…. Industrie, chauffage au charbon, explosion du trafic automobile : les raisons de cette situation sont multiples. Mais, vu la situation extrême du pays, en plus des effets incontestables sur la santé, ces niveaux incroyables de pollutions pourraient même désormais menacer la croissance des végétaux en ralentissant la photosynthèse. La production agricole chinoise serait donc remise en cause.

Alimentation et maladie d’Alzheimer
 

Enfin dernière news de la semaine : les aliments gras et sucrés peuvent jouer un rôle dans l’apparition de démence comme la maladie d’Alzheimer. C’est en tout cas ce que suggère une nouvelle étude. Le problème ne viendrait pas tant des aliments en eux-mêmes, mais plutôt de la manière dont ils sont cuits. En effet, lors de la cuisson à haute température (rôtissage ou friture), le gras, les protéines et le sucre réagissent pour former des glycotoxines. C’est la raison pour laquelle les aliments sucrés, protéinés et gras comme les œufs, le bacon, ou les pâtisseries sont les plus concernés par ce phénomène. Si les résultats de l’étude doivent encore être confirmés, il est tout de même important de freiner la consommation de plats gras et sucré pour rester en bonne santé. Limitez les plats industriels, la friture ou les cuissons à haute température comme le barbecue et misez sur les fruits et légumes ! Votre organisme vous en remerciera, et ce, très rapidement !

Retrouvez  toutes les informations sur ces actualités sur le site de l’Association Santé Environnement France 

Articles du dossier La Chronique de l'ASEF
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte